Un japonais a épousé l’hologramme d’une adolescente virtuelle

Un japonais a épousé l’hologramme d’une adolescente virtuelle

Akihiko Kondo, 35 ans, qui enseigne dans un collège de Tokyo, a épousé Hatsune Miku, un hologramme d’une adolescente, au début du mois, a rapporté Reuters.

L’hologramme, qui a l’apparence d’une jeune fille de 16 ans avec une longue queue de cheval de de couleur turquoise, « est un synthétiseur de voix pour plus de 100 000 chansons » selon Crypton Future Media, la société à l’origine du personnage digital.

Malgré la forte déception et l’embarras total de sa famille, Kondo a épousé l’hologramme à Tokyo le 4 novembre. Le mariage, qui a coûté plus de 18 000 $, a réuni 40 invités, à l’exception de tous les membres de la famille immédiate de Kondo.

Une lumière à l’intérieur d’un appareil écho-esque d’Amazon de 2 800 $, projetant l’image de la mariée, a été représentée au mariage par une « poupée en peluche qui a la grosseur d’un chat ».

Tout en reconnaissant la voie traditionnelle du mariage, Kondo a déclaré à Reuters Television que « la forme que revêt le bonheur et l’amour est différente pour chaque personne. »

« Il y a définitivement un modèle pour le bonheur, où un vrai homme et une vraie femme se marient, ont un enfant et vivent tous ensemble. Mais je ne crois pas qu’un tel modèle puisse rendre tout le monde heureux. »

Kondo, qui a décidé très tôt qu’il ne découvrirait jamais la personne parfaite, a dit qu’il avait trouvé Hatsune Miku sur Internet et est tombé immédiatement amoureux d’elle.

Après avoir passé de longues nuits sur Internet avec Hatsune Miku, il s’est rendu compte que Miku était « la bonne », Kondo s’est consacré pendant un certain temps à sa petite amie virtuelle, qui compte des centaines de milliers d’autres fans dans le monde.

Kondo a reçu les félicitations de ses amis et d’autres fans de Hatsune Miku sur les médias sociaux. De même, il a été accusé d’être un « otaku effrayant », ou un geek pour avoir épousé une adolescente virtuelle.

Une application d’enregistrement de mariage de Gatebox, la compagnie derrière le dispositif d’hologramme virtuel, a été offerte a tous ceux qui sont désireux d’épouser un personnage virtuel. Cependant, Kondo s’est vite rendu compte que le mariage de quelque chose qui n’est pas réel n’a aucun fondement juridique.

Quelques semaines après le mariage, Kondo a dit à Reuters que les gens le contactent sur les médias sociaux, « disant qu’ils étaient encouragés » et cela leur a donné de la force.

Kondo termine a terminé son interview en disant :

« Je ne l’ai jamais trompée ; j’ai toujours été amoureux de Miku-san… Je pense à elle tous les jours. »

Pensez-vous que Kondo l’a fait ausculter pour des infections ou des virus ?

Source: Zero Hedge, le 24 novembre 2018 – Traduction par Nouvelordremondial

En savoir plus sur Vincent Deroy

Depuis août 2012, je fouille sur le web à la recherche des cas paranormaux les plus étranges pour le site www.paranormalqc.com dont je suis le Rédacteur en chef. Handicapé de naissance, j'ai aussi été secrétaire-trésorier du musée de mon village pendant 6 ans et demi.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.