Un engin spatial incontrôlable file vers la Terre

Un engin spatial incontrôlable file vers la Terre

En date du 29 avril 2015.

MOSCOU – Les opérateurs de vol russes ont perdu le contrôle du vaisseau cargo inhabité Progress qui devait ravitailler la Station spatiale internationale (SSI) et qui retombera sur Terre, a déclaré mercredi à l’AFP un responsable au sein du complexe spatial russe.

«Il a commencé sa chute», a affirmé ce responsable sous couvert d’anonymat, ajoutant que «des réactions totalement incontrôlables avaient commencé».

Selon lui, les contrôleurs de vol russes vont essayer encore deux fois de rétablir la liaison avec le vaisseau, mais sans grand espoir d’y parvenir.

«Il est impossible de dire quand exactement le cargo retombera sur Terre, cela dépend de beaucoup de facteurs. Mais la chute s’effectuera dans des conditions incontrôlables», selon la même source.

Le lieu exact de la chute du vaisseau n’est pas connu, mais la quasi totalité des engins spatiaux du même type se désintègrent dans l’atmosphère ou tombent dans les océans, qui occupent la majeure partie de la surface de la Terre.

Le Progress M-27M transportait du matériel scientifique et des produits de première nécessité, comme de l’eau ou de la nourriture, mais sa perte ne créera pas de problème pour les six membres d’équipage de l’ISS, qui disposent de plusieurs mois de réserves.

Les opérateurs russes avaient éprouvé des problèmes de transmission de données peu après son lancement mardi par une fusée Soyouz du cosmodrome de Baïkonour, et avaient décidé de changer le plan de vol du vaisseau.

Les autorités avaient pourtant assuré mardi que le Progress remplirait bien sa mission et s’amarrerait le 30 avril à l’ISS, contre un vol initialement prévu de six heures.

La NASA a de son côté confirmé que le vaisseau «ne transporte aucun ravitaillement essentiel pour le fonctionnement de la partie américaine de la SSI».

«Les segments russe et américain de la Station continuent à fonctionner normalement et ont suffisamment de réserves pour aller bien au-delà de l’arrivée du prochain vaisseau de ravitaillement en juin», a ajouté l’Agence mardi.

Il s’agit du vaisseau automatique Dragon de la société américaine SpaceX, dont le lancement de Cap Canaveral en Floride est prévu au plus tôt le 19 juin. Il devra livrer environ 2,2 tonnes de matériel scientifique et de provisions (aliments, eau…).

Le vaisseau Progress transportait également une réplique du drapeau soviétique hissé par l’Armée rouge sur Berlin en 1945.

Le drapeau, symbolisant la victoire soviétique sur l’Allemagne nazie, devait être utilisé par les cosmonautes russes de la SSI pour envoyer leur voeux aux Russes le 9 mai, à l’occasion des célébrations de la victoire alliée lors de la Seconde guerre mondiale.

Trois à quatre cargos Progress sont lancés chaque année, apportant du matériel et des fournitures nécessaires à la vie dans la SSI. Après leur mission, ils retombent et brûlent dans l’atmosphère au-dessus de l’océan Pacifique.

La perte du cargo M-27M est le dernier déboire en date de l’industrie spatiale russe, qui a subi plusieurs échecs au cours des dernières années dont la perte de coûteux satellites.

En 2011, une fusée Soyouz emportant un vaisseau cargo similaire avait connu une défaillance et s’était écrasée dans la région de l’Altaï (frontières mongole et chinoise) peu après son lancement.

Source: Le journal de Québec

NDLR: Aujourd’hui: ciel variable avec légère possibilité d’averses de débris spatiaux. Au moins ce n’est pas une cargaison de boules de quilles ou on aurait eu l’air fin.

En savoir plus sur Vincent Deroy

Depuis août 2012, je fouille sur le web à la recherche des cas paranormaux les plus étranges pour le site www.paranormalqc.com dont je suis le Rédacteur en chef. Handicapé de naissance, j'ai aussi été secrétaire-trésorier du musée de mon village pendant 6 ans et demi.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.