Texas : Une adolescente de 14 ans tombe enceinte après s’être faite vacciner contre la grippe

Texas : Une adolescente de 14 ans tombe enceinte après s’être faite vacciner contre la grippe

NDLR: Un peu d’humour. Dans la catégorie: Trop c’est comme pas assez, voici un article… que dise-je… un canular qui m’a fait bien rire. Je veux bien que les vaccins sont, selon certain, la raison de tous les maux de l’univers, mais cette fois, c’est un petit peu pas mal exagéré. Amusez-vous bien 😛

San Angelo, Texas, États-Unis.

Une écolière de 14 ans a souffert de complications sérieuses suite à sa vaccination contre la grippe qui lui on fait vivre un véritable calvaire, avec des crampes très douloureuses, jusqu’à ce que le docteur de famille ne découvre qu’en fait elle était enceinte de plusieurs semaines après avoir été fécondée par le vaccin.

Du fait que les symptômes ont persisté pendant plusieurs semaines, la mère désemparée a emmené son enfant à l’hôpital Whole Womans Health of Forth Worth pour découvrir quelques minutes après sont arrivée, que sa fille était enceinte.

« Elle était en excellente santé. Quelques jours après sa vaccination elle était tombée gravement malade, elle avait tous les symptômes d’une fièvre aggravée, » a expliqué la mère de l’adolescente. « Il lui aura fallu plusieurs semaines pour se sentir mieux, mais les nausées ne voulaient pas partir. Elle vomissait toutes les heures, jusqu’à que ce que nous ne rendions visite au Dr. Hersch qui a découvert qu’elle était en fait enceinte, » a-t-elle dit aux journalistes, alors qu’elle était visiblement choquée.

D’après le Dr. Catherine Hersch était sceptique au premier abord, mais après plusieurs enquêtes poussées, elle a découvert des éléments qui corroborent le verdict de la famille.

« Elle avait tous les symptômes typiques de la femme enceinte. Ce n’est pas la première fois qu’une jeune femme tombe enceinte sans le consentement de ses parents, mais la fille semblait être sincère quand elle a dit qu’elle n’avait jamais eu de relations sexuelles avec un garçon. Elle m’a ensuite demandé de vérifier l’intégrité de son hymen, ce que j’ai fait, et à ma grande stupéfaction, son hymen était totalement intact. Il est donc impossible que la jeune femme ait été fécondée par du sperme, » a-t-elle assuré. « En 26 années de service, je n’avais jamais entendu parler d’une femme fécondée par un vaccin, mais j’ai fait plusieurs enquêtes et c’est plus courant qu’on ne l’imagine. »

La jeune femme et sa famille ont décidé de garder l’enfant peu importe le cas atypique de la situation. « Nous sommes de bons chrétiens. Si Dieu a voulu que notre fille accouche, alors qui sommes-nous pour juger le pourquoi du comment? » a-t-elle martelé. « Si Joseph et Marie n’avaient pas donné naissance à notre sauveur Jésus Christ, où en serait l’humanité à l’heure actuelle? » a-t-elle demandé, en ayant les yeux en larmes.

Les grossesses liées à la vaccination : un sujet controversé

« La technologie des vaccins est relativement récente dans notre histoire donc nous n’avons pas encore décelé tous les rouages de son fonctionnement, mais dans le cas ci-présent, pourquoi tant de femmes tombent enceinte après des vaccinations? » a-t-elle demandé au doctorant Alexa Goldberg, qui écrit sa thèse doctorale en rapport avec ce thème. « Si rien n’est fait, cette situation tragique ne fera que se répéter dans le futur, » a-t-elle mis en garde.

Un cas similaire s’est produit en 2013 quand 11 jeunes filles originaires du Mexique, près de la ville de Juarez dans l’état de Veracruz, entre 11 et 17 ans, ont déclaré être tombées enceinte après s’être faites vacciner contre le papillomavirus. Un moratoire a été décrété sur les vaccins contre le papillomavirus humain pendant les six mois qui ont suivi, suite aux déclarations des autorités sanitaires mexicains, qui ont bien confirmé qu’une « contamination de lot » était à l’origine du problème.

Les Nations-Unies ont estimé que 4000 personnes par an tombent enceinte à cause des vaccins, mais le rapport de 2012 de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) décrit les avantages des campagnes de vaccination de masse dans le monde entier et qu’elles valent bien le risque.

L’équipe médicale de l’hôpital où le vaccin a été injecté, nie fermement toute mauvaise action de leur part et revendique que les accusations sont « absurdes et improbables ».

Sources: Le nouvel ordre mondial, World News Daily Report.

En savoir plus sur Vincent Deroy

Depuis août 2012, je fouille sur le web à la recherche des cas paranormaux les plus étranges pour le site www.paranormalqc.com dont je suis le Rédacteur en chef. Handicapé de naissance, j'ai aussi été secrétaire-trésorier du musée de mon village pendant 6 ans et demi.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.