L’oxygène est devenu un produit commercialisé en Chine

L’oxygène est devenu un produit commercialisé en Chine

En date du 18 décembre 2015.

Chine.

Dans certaines grandes villes chinoises, le taux de pollution est dangereusement élevé. Si bien que l’oxygène est devenu un luxe, un produit commercialisé.

Avec un taux de pollution 40 fois supérieur à la moyenne recommandée par l’OMS, l’alerte rouge a été déclarée, à Pékin, au début du mois. La ville est plongée dans un brouillard si épais que la visibilité est devenue quasi nulle.

Pour résoudre ce problème, certains entrepreneurs ont eu la bonne idée de commercialiser de l’oxygène, qualifié d’ »air pur » : un élément indispensable à la vie devenu payant.

Dans la province de Jiangsuans, à hangjiagang, un restaurant a pris pour habitude de taxer ses clients 15 centimes car « l’air qu’ils y respirent est pur ». Et cela marche. Nombreux sont les chinois à être prêt à payer plus « pour avoir un environnement plus pur. » On peut trouver, de même, dans certaines grandes enseignes chinoises, des bouteilles contenant de l’air, destinées à être lâchées dans votre domicile pour rendre l’oxygène qui vous entoure « moins pollué » .

Désormais, c’est une entreprise Canadienne, la « Vitality Air » qui a décidé de passer à l’action en vendant ses bouteilles certifiées « air de montagne » à tous ceux qui ont les moyens de se les procurer. La bouteille coûte quant à elle la modique somme de 25 euros.

Cette commercialisation peut paraître absurde, mais la vente de ces « bouteilles d’air pur » ne cesse d’augmenter. Peut on réellement se faire de l’argent sur un élément indispensable à notre survie ? La Chine le confirme.

Sources: Le nouvel ordre mondial, Toppic.fr.

NDLR: C’est cher payer pour du vent. En 1986, on riait en voyant la scène ci-dessous du film de Mel Brooks: Spaceballs. Pourtant, nous en sommes rendus là…

NDLR: Malheureusement, la vidéo a disparu.

En savoir plus sur Vincent Deroy

Depuis août 2012, je fouille sur le web à la recherche des cas paranormaux les plus étranges pour le site www.paranormalqc.com dont je suis le Rédacteur en chef. Handicapé de naissance, j'ai aussi été secrétaire-trésorier du musée de mon village pendant 6 ans et demi.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.