Les Babyloniens étaient capables de prédire les tempêtes solaires massives

Les Babyloniens étaient capables de prédire les tempêtes solaires massives

Les scientifiques qui cherchent à vérifier la date d’un violent orage solaire qui a illuminé le ciel et laissé sa signature dans les anneaux des arbres il y a plus de 2 000 ans, se font aider par des sources improbables : des anciens astrologues babyloniens et des prophètes de malheur.

Une équipe de scientifiques japonais a récemment exploré d’anciens présages écrits sur pierre en cunéiforme pour confirmer la plage de dates de cet énorme orage solaire. Les scientifiques affirment que ces anciens astrologues et observateurs du ciel prenaient des notes et interprétaient des informations qui pourraient également être utiles pour prédire de futurs orages solaires massifs, comme ceux qui pourraient sonner le glas de notre civilisation.

Les anciens royaumes de Babylone et d’Assyrie en Mésopotamie constituent le « Berceau de la civilisation ». Ils ont abrité certains des premiers astronomes. Ces philosophes et scientifiques observaient le ciel et notaient toute anomalie constatée sur des tablettes de pierre de la taille de la paume d’une main, ainsi que des prédictions. Ils essayaient d’étudier les signes du ciel afin de déterminer si ils étaient de bon ou de mauvais augure. Ces tablettes de pierre étaient signées, datées et ensuite envoyées aux représentants du gouvernement qui les utilisaient à des fins de présages et pour prendre des décisions. Le moins que l’on puisse, c’est qu’ils avaient beaucoup de talents et que cette civilisation possédait des astronomes ayant une connaissance du ciel inimaginable.

Quelques millénaires plus tard, des scientifiques ont décidé d’utiliser ces tablettes de pierre pour trianguler la date approximative d’une tempête solaire extrêmement massive.

Les scientifiques avaient déjà une idée du moment où la tempête solaire s’était produite, en raison des isotopes de carbone laissés dans les cernes des arbres. Ils soupçonnèrent que cela s’était passée quelque part autour du 7ème siècle avant notre ère. Dans un article publié dans la revue Astrophysical Letters, des scientifiques japonais expliquent comment ces tablettes de pierre réalisées par d’anciens devins ont permis de le confirmer.

Après avoir fouillé dans les archives de ces anciennes tablettes, les scientifiques ont découvert que trois d’entre elles correspondaient à ce qu’elles cherchaient. Les trois tablettes datent toutes du 7ème ou 8ème siècle avant notre ère et mentionnent le ciel virant au rouge, des nuages rouges ou une lueur rouge dans le ciel. Malheureusement, aucune de ces tablettes n’a été datée, mais elles ont toutes été signées par plusieurs anciens astronomes : Issar-sumu-eres, Nabu-a??e-er?ba et Zakiru. Ces trois astronomes ont tous rendu compte directement aux rois de Babylone ou de Ninive. Le spécialiste en sciences sociales Yasuyuki Mitsuma a déclaré :

« Bien que les dates exactes des observations ne soient pas connues, nous avons pu réduire considérablement la période en sachant à quel moment chaque astrologue était actif. »

La période où les trois astronomes étaient actifs n’est que de 29 ans, de 679 à 655 av. JC.

Cette recherche établit également une nouvelle norme pour les premières observations fiables d’une aurore. Les chercheurs disent que c’est une nouvelle méthode précieuse pour déterminer les dates des tempêtes solaires et pourrait aider à prédire la prochaine grande. Mitsuma explique :

« Ces découvertes nous permettent de recréer l’histoire de l’activité solaire un siècle plus tôt que les données disponibles auparavant. Cette recherche peut nous aider à prévoir les futurs orages magnétiques solaires, qui pourraient endommager les satellites et d’autres engins spatiaux. »

Nous savons qu’il peut très bien y avoir une tempête solaire à l’avenir qui détruirait complètement le réseau électrique et nous entraînerait dans un paysage infernal post-apocalyptique. N’est-il pas plus réconfortant de savoir que nous utilisons des prophéties vieilles de plus de 2 000 ans pour prédire ces événements ?

Source: Mysterious Universe, Le nouvel ordre mondial, 8 novembre 2019

En savoir plus sur Vincent Deroy

Depuis août 2012, je fouille sur le web à la recherche des cas paranormaux les plus étranges pour le site www.paranormalqc.com dont je suis le Rédacteur en chef. Handicapé de naissance, j'ai aussi été secrétaire-trésorier du musée de mon village pendant 6 ans et demi.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.