Le télescope spatial Kepler qui a repéré des milliers de mondes extraterrestres prend sa retraite après avoir découvert 2 600 exoplanètes

Le télescope spatial Kepler qui a repéré des milliers de mondes extraterrestres prend sa retraite après avoir découvert 2 600 exoplanètes

Le télescope spatial Kepler de la NASA, qui a découvert plus de 2 600 planètes en dehors de notre système solaire, dont beaucoup pourraient potentiellement abriter la vie, a pris sa retraite après une panne de carburant, selon un communiqué de l’agence gouvernementale américaine.

Le télescope était en service depuis près de dix ans après avoir été lancé dans l’espace en 2009.

Commentaire de la NASA : “Le télescope spatial Kepler n’a plus de carburant pour ses opérations scientifiques.”

“La NASA a décidé de retirer le vaisseau spatial de son orbite par sécurité.”

Les réserves de carburant de Kepler se sont épuisées il y a deux semaines, laissant le télescope dans l’impossibilité de fonctionner.

Entre son lancement en mars 2009 et mai 2013, Kepler a découvert 2 327 exoplanètes, en dehors du système solaire du Soleil, en étudiant 150 000 étoiles tout en observant une petite partie du ciel.

En mai 2013, les roues du télescope ont lâché, ce qui signifie qu’il a eu du mal à maintenir son cap, mais en 2014, les scientifiques avaient trouvé un moyen de diriger Kepler à nouveau.

Le télescope a ensuite été utilisé pour une série de différentes “campagnes” de 80 jours au cours desquelles il a découvert 354 autres planètes.

Au total, Kepler a découvert environ 70 % des 3 800 exoplanètes confirmées connues de l’humanité.

William Borucki, enquêteur principal lors du lancement de la mission, a commenté : “Maintenant que nous savons que les planètes sont partout, Kepler nous a mis sur une nouvelle voie pleine de promesses pour les générations futures à explorer notre galaxie.”

Jessie Dotson, scientifique du projet, qui travaille au Ames Research Centre de la NASA en Californie, a déclaré à Space.com : “Kepler nous a appris que les planètes sont omniprésentes et incroyablement diversifiées.”

“Ça a changé notre perception du ciel nocturne.”

En plus des exoplanètes confirmées, Kepler a découvert 2 900 autres candidates en attente de validation, dont plusieurs ont pu être confirmés.

Le télescope a également été utilisé pour mesurer la luminosité des étoiles, afin de mieux comprendre leur fonctionnement interne.

Kepler a ainsi étudié plus de 500 000 étoiles.

Mme Dotson a déclaré ce qui suit : “L’héritage de Kepler sur les exoplanètes est un véritable blockbuster.”

“Nous avons vu des explosions dès qu’elles se sont produites, au tout début.”

La NASA doit lancer le télescope spatial James Webb en 2021, pour un coût de 8,9 milliards de dollars, ce qui permettra poursuivre une bonne partie des travaux de Kepler.

Sources: Le nouvel ordre mondial, Express.co.uk, le 1er novembre 2018

En savoir plus sur Vincent Deroy

Depuis août 2012, je fouille sur le web à la recherche des cas paranormaux les plus étranges pour le site www.paranormalqc.com dont je suis le Rédacteur en chef. Handicapé de naissance, j'ai aussi été secrétaire-trésorier du musée de mon village pendant 6 ans et demi.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.