La comète ISON visible à l’œil nu cette semaine

La comète ISON visible à l’œil nu cette semaine

Selon l’endroit où vous vivez et quel genre de ciel vous avez accès, cette semaine sera la première occasion de voir brièvement la comète ISON à l’œil nu.

Au cours de l’année, depuis que la comète ISON a été découverte, les nouvelles sur la comète ont été bonnes et moins bonnes. Les premières prédictions disaient qu’elle allait être la comète du siècle et ensuite les astronomes nous ont dit qu’elle pourrait se disloquer et tout simplement être invisible et disparaître. Cependant, ISON nous a offert quelques surprises tout au long de son chemin.

Elle ne sera probablement pas à la hauteur des attentes initiales qui l’étiquetait comme la comète siècle, mais elle a finalement contredit les plus pessimistes des projections. Quand elle est sortie de derrière le soleil à la mi-août, elle n’était pas aussi claire qu’on l’avait espéré, mais elle était loin d’être détruite. Puis, au début du mois d’octobre, tout comme la comète faisait un voyage près de Mars, elle a soudainement éclaté en couleur – changer du blanc au vert vibrant.

Les nouvelles observations, alors qu’elle passait dans l’orbite de la Terre au début de novembre, ont montré qu’il est très probable qu’elle soit assez grosse pour survivre a son passage près du soleil, mais elle a aussi une structure très inhabituelle, les astronomes n’ont jamais vus une comète comme ISON. Sans oublier que la semaine dernière, en plus de sa queue de poussière et de débris qui l’a coiffé pendant un certain temps, la comète a finalement fait poussé sa queue d’ions – celle qui est composé de gaz en train de bouillir et qui est projeté hors du noyau de la comète.

Le voyage de la comète ISON est toujours plein de dangers. C’est une comète rasante (Sungrazing comet), elle va se positionner exceptionnellement proche de la surface du soleil. Parfois, il s’agit d’une plongée vers la mort pour les comètes glacées, mais certaines sont capables de survivre. Le NASA Goddard Space Flight Center (GSFC) (en français « centre de vols spatiaux Goddard ») a monté une superbe vidéo de cette classe spéciale de comètes que vous pouvez regarder au bas de l’article.

630x396xISON-Comet-May-Survive-Scientists-630x396.jpg.pagespeed.ic.VT92nyMiSw

En date d’aujourd’hui, la comète ISON est maintenant à l’intérieur de l’orbite de Vénus, et elle est déjà assez lumineuse pour être vu à travers un télescope amateur de bases, ou même une paire de jumelles peuvent faire l’affaire. Un ciel très sombre et noir est la meilleure condition pour la regarder, mais ce n’est pas nécessaires. N’importe qui dans une grande ville peut aller au moins en banlieue pour avoir une chance de voir ISON. Cependant, vous devez vous tourner vers l’est, dans les heures juste avant l’aube.

L’opportunité pour la première observation à l’œil nu de ISON est assez mince. Elle devrait être assez brillante pour être visible à l’oeil nu à partir du 16 novembre pour ceux qui ont d’excellentes conditions et un ciel clair, sans nuages et très noir. Elle va également devenir plus lumineuse pendant le week-end et la semaine prochaine. Cependant,alors que la semaine progressera, la comète va se rapprocher du soleil, et elle va se perdre dans les reflets de celui-ci. Après cela, elle va se mettre à pivoter autour du soleil vers le 28 novembre, et elle devrait réapparaître à nouveau au début de décembre. Si elle survit (ou peut-être même si elle se brise), il devrait nous donner un spectacle encore meilleur à la mi-janvier.

Source: TVQC.com

En savoir plus sur Vincent Deroy

Depuis août 2012, je fouille sur le web à la recherche des cas paranormaux les plus étranges pour le site www.paranormalqc.com dont je suis le Rédacteur en chef. Handicapé de naissance, j'ai aussi été secrétaire-trésorier du musée de mon village pendant 6 ans et demi.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.