Vendredi , 3 Décembre 2021
Joe Manchik: Un candidat écologiste cause "possiblement" un recomptage judiciaire en Ohio

Joe Manchik: Un candidat écologiste cause “possiblement” un recomptage judiciaire en Ohio

Le candidat du parti écologiste aux élections de l’Ohio, Joe Manchik, dont les 1 100 votes pourraient faire pencher la balance, affirme que ses ancêtres venaient d’une autre planète et qu’il ne se souvient pas de l’adresse du site internet de sa campagne

– Joe Manchik a joué spoiler mardi dans l’Ohio, remportant presque assez de votes des démocrates lors d’une élection spéciale pour déclencher un recomptage automatique à l’échelle de l’État.
– Le natif de Hell, Michigan, dit que ses ancêtres viennent d’une planète lointaine et il n’arrive pas se souvenir de l’adresse de site web lors d’une interview cette année.
– Il affirme que la marijuana est la solution à la dépendance aux opioïdes et qu’il parle 19 langues, dont “l’Espanglais” et la “Sheet Music”.
– Il qualifie le premier ministre israélien de “criminel de guerre” et dit que tous les Américains devraient être tenus de cultiver du chanvre.
– Il y a encore des milliers de votes absents et provisoires à compter, soit près de 5 fois la marge de victoire apparente du candidat républicain.
– La loi de l’Ohio dit que les fonctionnaires ne peuvent pas commencer à les compter pendant 11 jours.

NDLR: Malheureusement, la vidéo a disparu.

Un candidat du Parti Vert au Congrès de l’Ohio, qui a gagné presque assez de votes pour lancer la course à un recomptage automatique, a donné cette année une interview à voix basse dans laquelle il ne se souvenait pas de son propre site internet.

Joe Manchik dit aussi qu’il est le descendant d’extraterrestres et qu’il vient de la ville de Hell, Michigan.

Lors de l’élection spéciale surveillée de mardi, 1 127 électeurs de l’Ohio l’ont préféré au républicain Troy Balderson et démocrate Danny O’Connor.

La marge de victoire apparente de Balderson n’était que de 1 754 voix. En supposant que la base de Manchik serait autrement des partisans d’O’Connor, le résultat aurait été de la largeur d’un cheveu loin de déclencher un recomptage automatique.

Joe Manchik, le candidat du Parti écologiste au Congrès lors de l’élection spéciale de mardi en Ohio, dit que ses ancêtres venaient d’une planète lointaine et ne pouvaient pas se souvenir de l’adresse de site Web pendant une entrevue cette année.

Manchik, originaire de Hell, Michigan, prétend parler 19 langues, dont “l’Espanglais” et la “Sheet Music”. (NDLR: sans oublier le Nissan et le Kawasaki…)

Les fonctionnaires électoraux ont déclaré mardi soir qu’il restait encore 5 048 bulletins de vote par correspondance à compter, ainsi que 3 435 autres bulletins provisoires.

La loi de l’État exige que les autorités attendent 11 jours avant de les compter, ce qui met la course dans un chaos au ralenti jusqu’au moins jusqu’au 18 août.

Le compte Twitter personnel de Manchik compte 37 adeptes et est réglé sur “privé”, ce qui signifie que les électeurs potentiels ne peuvent pas voir ses tweets à moins qu’il ne les approuve à l’avance.

“I ? G A R B A G A R B A G E ! !” peut-on lire dans sa bio. Il promeut également une page MySpace faiblement peuplée.

Son compte Twitter lié à la campagne a 220 abonnés.

Sur Facebook, il affirme parler 19 langues, dont le spanglish, la langue des signes nicaraguayenne, l’anglais trinidadien et le ‘Sheet Music’.

Le natif de Hell, Michigan, dit qu’il retrace sa lignée jusqu’à un lieu plus reculé.

“Mes parents éloignés sont venus sur la planète Terre depuis une planète en orbite autour d’une étoile dans l’amas des Pléiades situé dans la constellation du Taureau”, a écrit Manchik, se vantant d’avoir été “élu” musicien “par ma promotion de fin d’études secondaires”.

Il n’a pas répondu à un message laissé mercredi sur son numéro de téléphone personnel, qu’il a affiché sur Facebook.

Au cours d’une entrevue d’une demi-heure en mars, M. Manchik a déclaré que la marijuana est la solution à l’épidémie d’opioïdes aux États-Unis et que tous les habitants du pays devraient obligatoirement cultiver du chanvre.

Lorsqu’on lui a demandé l’adresse de son site Web, Manchik a été embrouillé : “Euh, non, je ne m’en souviens pas.”

Manchik s’est déjà présenté une fois au Congrès, remportant plus de 13 000 voix en 2016.

Il a donné une interview en mars sur Google Hangouts à Green Vigilante Media, dont la vidéo avait été visionnée 243 fois mercredi matin.

Vêtu d’un t-shirt arc-en-ciel, Manchik a parlé pendant une demi-heure du financement électoral, du contrôle des armes à feu, de la guerre en Irak, des vertus des soins de santé et du chanvre, des fléaux des énergies fossiles et du “criminel de guerre” Benjamin Netanyahou.

Il a également qualifié l’American Israel Public Affairs Committee d’“organisation terroriste basée aux États-Unis”.

Sa solution à l’épidémie croissante d’opioïdes en Amérique ? Encore de l’herbe.

La consommation d’opiacés a chuté de façon spectaculaire dans le Colorado, car de nombreuses personnes utilisent la marijuana comme substitut.

Avec sa voix qui gargouille et une bouteille de tequila visible dans un placard derrière lui, il a déclaré : “La marijuana ne crée pas de dépendance du tout ! … Les gens deviennent fous avec les opiacés, et j’ai vu ça arriver personnellement.”

Manchik a également félicité le Parti écologiste pour son plaidoyer en faveur de l’obligation pour chaque Américain de cultiver du chanvre.

Le compte Twitter non officiel de Manchik compte 37 adeptes et est réglé sur “privé”, ce qui signifie que les électeurs potentiels ne peuvent pas voir ses tweets à moins qu’il ne les approuve à l’avance.

Mais la folie la plus mémorable de style Borat est venue à la fin quand l’intervieweur a demandé à Manchik comment les téléspectateurs pouvaient lui donner de l’argent.

Lorsqu’on lui a demandé l’adresse de son site Web, le candidat s’est emmêlé les pinceaux.

“Euh, non, je ne m’en souviens pas”, dit-il en riant.

“Est-ce que c’est manchikforcongress.wordpress.com ?” lui a-t-on demandé ?.

“C’est slash quelque chose. Laissez-moi le trouver là maintenant”, a-t-il répondu en jouant avec son PC et en l’épelant, une lettre à la fois.

Manchik a insisté sur le fait que “vous pouvez utiliser une carte de crédit ou un compte PayPal” pour faire un don, “ou un autre type de carte”. Comment ça s’appelle ? “Comment appelez-vous ces cartes ?”

Des cartes de débit, lui a-t-on dit.

“Ouais ! C’est le mot que je cherchais. Carte de débit. Je n’en ai pas, donc je ne me souviens pas de ce que c’était.”

Sources: Le nouvel ordre mondial, Daily Mail, le 8 août 2018

NDLR: Cet énergumène fait même parler de lui dans le Washington Post…Incroyable…

En savoir plus sur Vincent Deroy

Depuis août 2012, je fouille sur le web à la recherche des cas paranormaux les plus étranges pour le site www.paranormalqc.com dont je suis le Rédacteur en chef. Handicapé de naissance, j'ai aussi été secrétaire-trésorier du musée de mon village pendant 6 ans et demi.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.