Vendredi , 30 septembre 2022
Une incroyable éjection solaire filmée de façon inédite

Une incroyable éjection solaire filmée de façon inédite

En date du 4 juin 2014.

En profitant du regard d’un nouveau satellite, la NASA a pu observer une grande éruption solaire avec un détail sans précédent. Désigné IRIS, pour Interface Region Imaging Spectrograph, ce télescope spatial a été lancé en juin 2013 afin de documenter l’activité qui fait rage dans les basses couches de l’atmosphère du soleil et pour la première fois, il a repéré une éjection de masse coronale se propulsant à plus de 670 km/s.

L’éruption a eu lieu le 9 mai et de réussir à obtenir un enregistrement vidéo de celle-ci nécessita à la fois supposition et chance. En raison de la nature de la mission et des distances à parcourir, l’Observatoire IRIS devait être déplacé par le Lockheed Martin Solar & Astrophysics Laboratory et le Ames Research Center de la NASA, un jour à l’avance. Les équipes suivent l’activité des taches sur la surface du Soleil et essayent de prédire celle qui sera la prochaine à entrer en éruption.

Bien qu’il soit difficile de juger de l’échelle dans cette vidéo, l’explosion est considérable. En fait, le point de vue de cette séquence vidéo fait environ cinq fois le diamètre de la Terre en largeur et environ 7,5 fois sa hauteur.

Bien que la lumière visible soit évidemment capturée, l’IRIS est également capable de mesurer simultanément d’autres facteurs. En décomposant la lumière entrante par un spectrographe, le satellite peut également déterminer et suivre la température, la vitesse et la densité.

Il est toujours utile de rappeler que ce type d’évènement solaire, bien orienté et suffisamment puissant, peut avoir un impact significatif sur la Terre, générant des interférences dans les systèmes radio ainsi qu’en provoquant l’interruption des signaux satellites en orbite autour de notre planète. Ils pourraient, par exemple, rendre inexactes nos données GPS, faisant varier la localisation de plusieurs mètres. Une importante éjection de masse coronale pourrait même engendrer des fluctuations électriques sur Terre capables de mettre hors service les transformateurs de notre réseau électrique.

Source: Wikistrike

IRIS_thumb

En savoir plus sur Vincent Deroy

Depuis août 2012, je fouille sur le web à la recherche des cas paranormaux les plus étranges pour le site www.paranormalqc.com dont je suis le Rédacteur en chef. Handicapé de naissance, j'ai aussi été secrétaire-trésorier du musée de mon village pendant 6 ans et demi.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.