Ganymède la lune de Jupiter pourrait abriter de la vie extraterrestre selon des scientifiques

Ganymède la lune de Jupiter pourrait abriter de la vie extraterrestre selon des scientifiques

Si ce corps céleste n’était pas un satellite de la planète Jupiter, il pourrait, en raison de sa taille, passer pour une planète. Le diamètre de Ganymède est de plus de 5200 km, ce qui est encore plus grand que Mercure et à peine plus petit que Mars.

En mars 2016, le télescope spatial Hubble a également fait une découverte surprenante qui indique l’existence d’un grand océan d’eau salée sur la lune.

Et, d’après ce que nous savons, la présence d’eau liquide est vitale, car elle peut indiquer l’existence d’une vie extraterrestre.

« Cette découverte marque une étape importante, mettant en évidence ce que seul Hubble peut réaliser », a déclaré John Grunsfeld, ancien administrateur associé du Science Mission Directorate de la NASA.

Les planétologues pensent que Ganymède pourrait être l’un des endroits où l’on peut trouver une vie extraterrestre dans notre système solaire, en plus de la Terre.

« Au cours de ses 25 années en orbite, Hubble a fait de nombreuses découvertes scientifiques dans le système solaire. Dans les profondeurs de l’océan situé sous la croûte glacée de Ganymède se trouvent des possibilités plus intéressantes pour la vie au-delà de la Terre. »

« Nous pensons que l’océan de Ganymède contient plus d’eau qu’Europe », explique Olivier Vitasse, scientifique qui supervise la mission Jupiter Ice Moon Explorer de l’ESA. « Les océans de Ganymède contiennent six fois plus d’eau que la Terre et trois fois plus qu’Europe, la lune de Jupiter ».

Alors qu’une autre mission Juice scrute Ganymède et Europe, une autre mission de la NASA, baptisée Clipper, se concentrera sur l’exploration de cette dernière.

 

Ainsi, dans quelques années, nous aurons un panorama complet des satellites océaniques entourant les plus grandes planètes du système solaire.

Ganymède est la plus grande lune planétaire de tout le système solaire et la seule qui possède son propre champ magnétique. Grâce au champ magnétique aux pôles de Ganymède, les aurores boréales sont parfaitement observées. Le satellite se trouve dans le champ magnétique de Jupiter, c’est pourquoi les aurores boréales changent périodiquement.

Selon les scientifiques, la découverte d’une énorme masse d’eau sous le paysage glacé de la lune a augmenté les chances de détecter une vie extraterrestre sans quitter le système solaire.

Source: Astro Univers

En savoir plus sur Vincent Deroy

Depuis août 2012, je fouille sur le web à la recherche des cas paranormaux les plus étranges pour le site www.paranormalqc.com dont je suis le Rédacteur en chef. Handicapé de naissance, j'ai aussi été secrétaire-trésorier du musée de mon village pendant 6 ans et demi.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.