Dimanche , 5 Décembre 2021
Des preuves de mouvements d’eau ont été trouvées dans des météorites

Des preuves de mouvements d’eau ont été trouvées dans des météorites

Une équipe de chercheurs affiliés à des institutions en Australie, aux États-Unis et en France a trouvé des preuves de mouvements d’eau relativement récents dans des météorites qui n’ont que récemment percuté la Terre. Dans leur article publié dans la revue Science, le groupe décrit leur étude des météorites à chondrite carbonée (CC) qui ont atterri à la surface de la Terre au cours du siècle dernier et ce qu’ils ont découvert.

Beaucoup de scientifiques pensent que l’eau présente sur Terre provient des météorites. Cette théorie a été difficile à prouver car les météorites récupérées à ce jour ne contiennent pas d’eau et parce que les réactions chimiques qui auraient pu impliquer de l’eau transportée par les comètes se sont produites il y a des millions d’années. Dans ce nouvel effort, les chercheurs ont examiné l’idée sous un autre angle : ils ont étudié les isotopes des météorites qui sont tombées sur Terre au cours du siècle dernier.

Des recherches antérieures ont suggéré que la plupart des météorites CC, si ce n’est toutes, se sont formées il y a environ 4,5 milliards d’années dans le cadre de plus grands astéroïdes. Pour savoir si les arrivées récentes pourraient avoir des traces d’eau, les chercheurs ont examiné la répartition de l’uranium et du thorium dans les échantillons – le premier est soluble dans l’eau alors que le second ne l’est pas. La logique suggère que si de l’eau a jamais existé dans la météorite, elle aurait dû se déplacer lors de sa fusion, et ce mouvement se refléterait dans la distribution des isotopes de thorium et d’uranium. De plus, ces deux isotopes ont des demi-vies courtes, ce qui signifie que si leur distribution dans les météorites pouvait être trouvée, elle serait relativement récente – de l’ordre de quelques millions d’années.

En étudiant neuf des météorites, les chercheurs ont trouvé les répartitions qu’ils recherchaient, ce qui suggère que l’eau s’est déplacée en raison de la fonte, probablement au cours du dernier million d’années. Les chercheurs suggèrent que non seulement ces météorites auraient pu fournir de l’eau à la Terre pendant les années de formation de la planète, mais qu’elles auraient également pu le faire dans un passé beaucoup plus récent. Ils notent que cette idée pourrait être testée en prélevant des échantillons d’astéroïdes avant qu’ils ne frappent la Terre, comme l’ont fait récemment les engins spatiaux japonais et américains.

Sources: Phys.org, Le nouvel ordre mondial, 11 janvier 2021 – Traduction par Astro Univers

En savoir plus sur Vincent Deroy

Depuis août 2012, je fouille sur le web à la recherche des cas paranormaux les plus étranges pour le site www.paranormalqc.com dont je suis le Rédacteur en chef. Handicapé de naissance, j'ai aussi été secrétaire-trésorier du musée de mon village pendant 6 ans et demi.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.