De mystérieux sons enregistrés à 36 km au-dessus de la Terre

De mystérieux sons enregistrés à 36 km au-dessus de la Terre

En date du 7 mai 2015.

Un ballon scientifique envoyé par des étudiants américains a enregistré d’étranges sons alors qu’il survolait la surface de la Terre, à quelques 36 kilomètres d’altitude.

Un mélange complexe de sons ressemblant à des bruissements de papier, des craquements métalliques et de sons aigus. Telle pourrait être la description de l’enregistrement sonore qui a été effectué par un ballon scientifique de la NASA, envoyé dans l’atmosphère par des étudiants américains, et que vous pouvez écouter dans l’enregistrement ci-dessous, monté en accéléré de façon à ce qu’ils soient audibles :

Envoyé dans l’atmosphère terrestre dans le cadre du programme High Altitude Student Platform (HASP) de la NASA, ce ballon scientifique gonflé à l’hélium survolait la Terre à 36 kilomètres d’altitude lorsque cet enregistrement a été réalisé.

Connus sous le nom d’infrasons atmosphériques, ces ondes sonores sont situées en dessous de la fréquence de 20 Hz, ce qui les rend inaudibles à l’oreille humaine.

Quelle est l’origine de ces sons ? Les scientifiques savent depuis longtemps que les infrasons atmosphériques sont généralement causés par des phénomènes naturels, comme des orages ou des tremblements de terre.

Toutefois, les sons enregistrés par ce ballon se sont avérés être beaucoup plus riches et complexes que ce qui avait été imaginé par les scientifiques à l’origine de l’expérience.

A l’heure actuelle, les auteurs de l’expérience formulent plusieurs hypothèses : ces sons pourraient avoir été produit par une ferme éolienne, le bruits des vagues de l’océan, la turbulence du vent, ou même les vibrations produites par le ballon lui-même.

Pour réaliser ces enregistrements, Daniel Bowman (Université de Caroline du Nord, États-Unis) a construit des microphones capables d’enregistrer des infrasons, qu’il a ensuite embarqué dans le ballon.

Après neuf heures de vol, alors qu’il évoluait dans la stratosphère (20 à 60 kilomètres au-dessus de la surface de la Terre), les enregistrements ont débuté. Il s’agissait là des premiers sons enregistrés à cette altitude par un ballon scientifique de la NASA depuis plusieurs décennies.

De nouveaux enregistrements de ce type seront réalisés au cours de l’année 2015, afin d’en savoir plus sur l’origine de ces sons.

En savoir plus sur le site de LiveScience (en anglais) : “Eerie ‘X-Files’ Sounds Recorded from the Edge of Space

Sources: Wikistrike, journaldelascience.fr.

En savoir plus sur Vincent Deroy

Depuis août 2012, je fouille sur le web à la recherche des cas paranormaux les plus étranges pour le site www.paranormalqc.com dont je suis le Rédacteur en chef. Handicapé de naissance, j'ai aussi été secrétaire-trésorier du musée de mon village pendant 6 ans et demi.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.