Vendredi , 9 Décembre 2022
Pas d'Etoile Noire américaine, Obama refuse de détruire des planètes

Pas d’Etoile Noire américaine, Obama refuse de détruire des planètes

Les signataires d’une pétition demandant à la Maison Blanche la construction de l’engin de Star Wars ont reçu cette réponse très officielle…

C’EST MAL ET c’est très cher. Voilà en substance la réponse de l’administration Obama aux pétitionnaires réclamant la construction d’une Étoile Noire (Death Star, en anglais), c’est-à-dire du vaisseau spatial de la taille d’une planète que l’on voit dans La guerre des étoiles.

Mi-novembre 2012, une pétition en ligne avait été ouverte sur le site We The People de la Maison Blanche permettant aux citoyens américains de lancer des propositions à l’administration. L’idée de « rassembler les ressources et le financement afin de commencer la construction d’une Étoile Noire d’ici 2016 » avait ainsi été soumise. Elle devait rassembler 25.000 signatures pour être validée et recevoir une réponse de l’administration. Elle en a récolté 34.435.

Du coup, le responsable du département de la science et des affaires spatiales au sein de l’administration du budget de la Maison Blanche, Paul Shawcross, s’est fendu d’une très officielle réponse sur le site We The People. Et c’est non. Les États-Unis ne construiront pas leur Étoile Noire.

Les arguments ? Le chantier a été estimé à pas moins de 850 millions de milliards de dollars. Pour le moins prohibitif, même au nom de la politique de l’emploi: « Nous travaillons à réduire le déficit, pas à le creuser », indique Paul Shawcross.

Ensuite, d’un point de vue moral, « l’Administration [Obama] ne peut pas cautionner la destruction de planètes », ce qu’est capable de faire l’Étoile Noire avec son rayon laser.

Paul Shawcross note également que cet énorme engin si puissant et si cher souffre d’un défaut majeur: une petite navette spatiale pilotée par un seul homme est capable de la détruire ! Alors à quoi bon ? Enfin, il rappelle qu’autour de la Terre flotte déjà un vaisseau de la taille d’un terrain de football: l’ISS. Et c’est déjà pas mal.

Source: Sciences et Avenir

NDLR: Le gouvernement américain devait déjà y avoir penser…

Pas d'Etoile Noire américaine, Obama refuse de détruire des planètes

En savoir plus sur Vincent Deroy

Depuis août 2012, je fouille sur le web à la recherche des cas paranormaux les plus étranges pour le site www.paranormalqc.com dont je suis le Rédacteur en chef. Handicapé de naissance, j'ai aussi été secrétaire-trésorier du musée de mon village pendant 6 ans et demi.

Un commentaire

  1. Il y a bien d’autres choses et immensément plus grandioses que l’ISS qui tournent dans notre espace mais ça Paul Shawcross n’en parle pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.