Vendredi , 3 Décembre 2021
Mission Martienne : des scientifiques donnent un coup de boost important aux futures colonies sur Mars

Mission Martienne : des scientifiques donnent un coup de boost important aux futures colonies sur Mars

Les perspectives de colonisation de Mars ont reçu un coup de boost important après que des scientifiques ont découvert que les bactéries peuvent s’adapter pour survivre dans l’espace.

Une étude sur les bactéries à bord de la Station spatiale internationale (ISS) a révélé qu’elles n’avaient pas muté en superbactéries dangereuses et résistantes aux antibiotiques. La recherche a toutefois permis de découvrir que les bactéries à bord de l’ISS avaient des gènes légèrement différents de celles terrestres, mais qu’elles n’étaient pas nuisibles pour les humains. C’est une bonne nouvelle, car la crainte avait été exprimée qu’au cours d’une mission exténuante vers Mars, qui pourrait prendre jusqu’à six mois, les bactéries ne pourraient pas évoluer dans les conditions difficiles de l’espace et devenir nocives pour leur hôte.

Erica Hartmann, de l’Université Northwestern aux États-Unis, a déclaré : “Il y a eu beaucoup de spéculations sur les radiations, la microgravité et le manque de ventilation et comment cela pourrait affecter les organismes vivants, y compris les bactéries.”

“Ce sont des conditions difficiles et stressantes. Est-ce que l’environnement choisit les superbactéries parce qu’elles ont un avantage ? La réponse semble être “non”.”

Le premier auteur de l’étude, le Dr Ryan Blaustein, chercheur postdoctoral au laboratoire Hartmann, a déclaré : “D’après l’analyse génomique, il semble que les bactéries s’adaptent à la vie et n’évoluent pas pour causer des maladies.”

“Nous n’avons rien vu de spécial sur la résistance aux antibiotiques ou la virulence des bactéries dans la station spatiale.”

Le Dr Hartmann a ajouté : “Partout où vous allez, vous apportez vos microbes avec vous.”

“Les astronautes sont en excellente santé. Mais comme nous parlons d’étendre les vols spatiaux aux touristes qui ne répondent pas nécessairement aux critères des astronautes, nous ne savons pas ce qui va se passer.”

“Nous ne pouvons pas dire que si vous placez une personne infectée dans une bulle fermée dans l’espace, elle ne sera pas transférée à d’autres personnes.”

“C’est comme quand quelqu’un tousse dans un avion et que tout le monde tombe malade.”

Chaque jour, la perspective de vivre sur Mars gagne du terrain, la Chine, la NASA et des entreprises spatiales privées comme SpaceX s’efforçant d’y parvenir.

L’astronaute de la NASA Buzz Aldrin a déclaré qu’une colonisation de Mars est réalisable d’ici 2040, tandis que le milliardaire technologique Elon Musk est plus ambitieux et qu’il espère amener des gens sur la planète rouge d’ici 2030.

L’an dernier, le PDG de SpaceX a déclaré que cela peut être accompli en une dizaine d’années, “peut-être plus tôt, peut-être en neuf ans”.

Source: Express.co.uk, le 8 janvier 2019 – Traduction Nouvelordremondial

En savoir plus sur Vincent Deroy

Depuis août 2012, je fouille sur le web à la recherche des cas paranormaux les plus étranges pour le site www.paranormalqc.com dont je suis le Rédacteur en chef. Handicapé de naissance, j'ai aussi été secrétaire-trésorier du musée de mon village pendant 6 ans et demi.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.