Une pluie de corps à suivi l’explosion du Boeing du vol MH17 et autre

Une pluie de corps à suivi l'explosion du Boeing du vol MH17En date du 18 juillet 2014.

Rozspyne, Ukraine.

Une forte explosion a fait trembler les murs, puis les corps ont commencé à pleuvoir, jeudi dans l’est de l’Ukraine, lorsque le Boeing du vol MH17 de Malaysia Airlines s’est écrasé.

Un des corps a transpercé le toit branlant de la maison d’Irina Tipounova, dans le petit village de Rozsypne.

“Il y a eu un bruit assourdissant, puis tout a commencé à s’agiter. Des objets tombaient du ciel”, témoigne cette retraitée de 65 ans, devant sa maison de briques grises.

“J’ai ensuite entendu un vrombissement et elle a atterri dans la cuisine”, raconte-t-elle, désignant le trou laissé dans le plafond de sa maison par le corps d’une victime.

Le corps nu de la femme décédée gît encore à l’intérieur de la maison, à côté d’un lit.

“Le corps est encore ici car on m’a dit d’attendre que les experts viennent le récupérer”, ajoute la femme encore visiblement sous le choc de cette expérience traumatisante.

A une centaine de mètres du domicile d’Irina Tipounova, des dizaines d’autres corps se sont échoués dans les champs de blé où l’avion de ligne a chuté jeudi, entraînant la mort de ses 298 passagers et membres d’équipage.

“J’ai ouvert la porte et j’ai vu des gens tomber du ciel. Un corps est tombé sur mon carré de légumes”, témoigne une jeune femme, qui préfère taire son nom.

Outre des corps, c’est une pluie de pièces de métal, de morceaux de bagages et autres débris qui s’est abattue sur les terres cultivées de cette région frontalière de la Russie.

L’avant de l’avion s’est écrasé dans un champ de tournesols à un kilomètre de là.

Les services de secours, peu nombreux jeudi, sont arrivés en nombre vendredi, installant leur camp de base dans deux grandes tentes plantées dans ce paysage chaotique.

Ils disent avoir retrouvé la plupart des corps, quelques-uns intacts, d’autres abîmés, en ont regroupé certains.

Quelques cadavres ont été enveloppés dans des bâches de plastique transparentes, maintenues au sol à l’aide de petits tas de terre ou de pierres.

Parmi les victimes, se trouvaient de nombreuses femmes et beaucoup d’enfants, dont un petit garçon d’une dizaine d’années, gisant encore près du cockpit, recouvert d’une toile plastique.

Des combattants rebelles, en treillis, observent la scène nerveusement. Kiev accuse les séparatistes d’avoir abattu l’avion, ce qu’ils nient. Ils ont promis de ne pas entraver l’enquête internationale qui doit être menée.

Au loin résonne le bruit des combats entre leurs camarades insurgés et les forces gouvernementales.

Source: fr.news.yahoo.com

NDLR: Suis-je le seul à trouver ça étrange un cadavre qui tombe d’un avion tout nu? C’est louche cette affaire-là.

Le MH17: Des passagers morts plusieurs jours avant le crash !…

Une pluie de corps à suivi l'explosion du Boeing du vol MH17 et autre

Un haut commandant des rebelles pro-russes en Ukraine orientale a donné une version bizarre des événements entourant l’accident d’avion de ligne malaisien – suggérant qu’un grand nombre de victimes pourraient être mortes quelques jours avant que l’avion ne soit abattu. Le site pro-rebelle Russkaya Vesna a cité vendredi Igor Girkin disant qu’il a été dit par des gens qui se sont rendus sur le site de l’accident « qu’un nombre important des corps n’étaient pas frais », ajoutant qu’ils avaient été vidés de leur sang et puaient la décomposition.

Girkin, également connu sous le nom de Strelkov, prétendument un ancien agent du renseignement militaire russe, a dit qu’il ne pouvait pas confirmer l’information, mais qu’il croyait que les « autorités ukrainiennes sont capables à n’importe quelle bassesse ». Il a ajouté qu’une grande quantité de sérum sanguin et de médicaments ont été retrouvés dans l’épave de l’avion.

Source: Wikistrike

NDLR: Les cadavres du vol MH370 peut-être?

En savoir plus sur Vincent Deroy

Depuis août 2012, je fouille sur le web à la recherche des cas paranormaux les plus étranges pour le site www.paranormalqc.com dont je suis le Rédacteur en chef. Handicapé de naissance, j'ai aussi été secrétaire-trésorier du musée de mon village pendant 6 ans et demi.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.