Le coronavirus et le fléau des criquets en Afrique, est-ce une apocalypse biblique?

Le coronavirus et le fléau des criquets en Afrique, est-ce une apocalypse biblique?

La FIN DU MONDE est proche, car le Coronavirus, un fléau apocalyptique de sauterelles et le conflit entre l’Iran et les Etats-Unis accomplit la prophétie de la seconde venue de Jésus, selon les affirmations de certains érudits.

Cette maladie mortelle a maintenant coûté la vie à plus de 1 600 personnes en Chine et menace de devenir une pandémie mondiale, tandis que le conflit en Iran et l’invasion de criquets africains mettent le Moyen-Orient en état d’alerte. Mais le bibliste Melvin Sandelin a exhorté les téléspectateurs de sa chaîne YouTube « Christian Life » à ne pas avoir peur, affirmant que cela fait partie du processus de retour de Jésus-Christ. M. Sandellin a laissé entendre que le coronavirus n’est « qu’un des exemples » de l’accomplissement de la prophétie de la fin des temps et qu’il n’est pas le seul à penser ainsi.

Il a déclaré la semaine dernière : « Nous savons que le résultat final des prophéties de la Bible est que le monde va connaître une fin lorsque Jésus reviendra. »

« Alors que nous voyons ces signes se multiplier, nous savons que nous nous rapprochons de ce moment. »

« Mais remarquez que l’un des signes que Jésus nous donne pour la fin du monde se trouve dans Matthieu 23, verset 6 et 7. »

Le passage de l’Evangile dit : « Et vous entendrez parler de guerres et de rumeurs de guerres. »

« Veillez à ne pas être troublés, il faut que ces choses arrivent, mais la fin n’est pas encore venue. »

« Car une nation s’élèvera contre une nation, et un royaume contre un royaume. «

« Et il y aura des famines, des fléaux et des tremblements de terre en divers endroits. »

M. Sandellin a ajouté : « Il y a 2 000 ans, Jésus a prédit qu’avant son retour, le monde ne serait pas exempt de maladies et d’épidémies. »

« Malgré les efforts modernes déployés par le monde médical, de nouvelles maladies et de nouveaux foyers continuent à apparaître. »

« Le coronavirus de Wuhan n’est qu’un exemple parmi d’autres de la façon dont nous voyons la prophétie de la fin des temps s’accomplir sous nos yeux. »

Alors que le monde entier est aspiré par cette peur médiatique du coronavirus, Jésus a dit « n’ayez pas peur ».

« Ces choses doivent arriver, elles sont un signe de ce qui va bientôt arriver, Jésus va bientôt revenir ».

Pendant ce temps, un essaim de criquets « aussi gros qu’une grande ville » fait des ravages en Afrique et les experts affirment qu’il pourrait atteindre 400 fois sa taille d’ici juin, s’étendant à l’Ouganda, au Sud-Soudan et plus au Nord, menaçant le Moyen-Orient.

C’est presque comme une page du livre de l’Exode de l’Ancien Testament de la Bible.

On peut y lire un chapitre : « Moïse étendit son bâton sur l’Égypte, et l’Éternel fit souffler un vent d’est sur le pays tout ce jour et toute cette nuit. »

« Au matin, le vent avait apporté les sauterelles, elles envahirent toute l’Égypte et s’installèrent en grand nombre dans toutes les régions du pays. »

« Jamais auparavant il n’y avait eu un tel fléau de sauterelles, et il n’y en aura plus jamais. »

« Ils recouvrirent tout le sol jusqu’à ce qu’il devienne noir. »

« Ils dévorèrent tout ce qui restait après la grêle, tout ce qui poussait dans les champs et les fruits sur les arbres. »

« Il ne restait plus rien de vert sur les arbres et les plantes dans tout le pays d’Égypte. »

Un pasteur de la capitale kenyane a déclaré qu’il demandait le pardon de Dieu suite à l’invasion du début du mois.

Il a dit : « Il n’est pas normal que le pays ait été envahi par des criquets du désert et qu’il ait plu au mois de janvier. »

« Je suis ici pour me repentir de nos péchés et demander à Dieu de nous pardonner parce que quelque chose ne va pas quelque part et aussi pour demander à Dieu de nous rendre visite. »

« Que Dieu vous bénisse tous, louez le Seigneur et il entendra vos prières. »

La nuit dernière, une attaque à la roquette a frappé une base irakienne dans la province de Kirkouk, où sont stationnées des bases américaines.

C’est la dernière saga en date, suite à l’aggravation des tensions entre les États-Unis et l’Iran, qui s’intensifient depuis que Donald Trump a ordonné l’assassinat du général Qassem Soleimani le 3 janvier.

Le prophète californien Bill Salus a déclaré aux téléspectateurs de sa chaîne YouTube « Prophecy Watchers » que « l’Iran est l’éléphant dans la pièce au Moyen-Orient, il est la brute ».

M. Salus a suggéré que Dieu est en colère contre les dirigeants iraniens actuels et que les chrétiens devraient surveiller les événements récents car ils sont susceptibles de réaliser les prophéties bibliques.

Il a ajouté : « Je crois vraiment que cela va mener à d’autres choses. »

« C’est le numéro un sur mon radar. »

Le populaire romancier chrétien Joel Rosenberg, qui a dirigé ces dernières années des voyages de responsables évangéliques pour rencontrer des dirigeants au Moyen-Orient, a déclaré que s’il est prudent de dire que les prophéties de la Bible se déroulent en ce moment, il prend ces prévisions de l’Ancien et du Nouveau Testament au sérieux.

Il interprète des textes bibliques tels qu’Ezéchiel 38, qui décrit une guerre imminente, comme signifiant que l’Iran s’alliera à la Russie et attaquera Israël.

Il dit que Jérémie 49, qui décrit la destruction d’une nation, promet le jugement de Dieu, ainsi que sa bénédiction éventuelle, en particulier sur la nation iranienne.

Source: Express.co.uk, le 15 février 2020 – Traduction par Nouvelordremondial

En savoir plus sur Vincent Deroy

Depuis août 2012, je fouille sur le web à la recherche des cas paranormaux les plus étranges pour le site www.paranormalqc.com dont je suis le Rédacteur en chef. Handicapé de naissance, j'ai aussi été secrétaire-trésorier du musée de mon village pendant 6 ans et demi.

Un commentaire

  1. Tonton Marcel

    De tous temps il y a eu des guerres, des famines, des conflits, des fléaux, des tremblements de terre, etc.
    La Bible n’est qu’UN recueil de textes sacrés parmi tant d’autres. Et la vision des Chrétiens diffère complètement de la plupart des Asiatiques ou des Indiens, pour ne citer qu’eux, qui ont d’autres religions, mono ou polythéistes.
    Cela reviendrait à dire que la fin du monde (ou la fin des temps pour les puristes) ne serait pas la même pour tous…

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.