La controverse du Projet Blue Beam

La controverse du Projet Blue Beam

Il y a quelques nuits, on m’a demandé mon avis sur le très controversé projet Blue Beam. Si vous n’êtes pas au courant, lisez la suite.

Dans le domaine de la théorie du complot, il y a peu de controverses plus importantes que le projet Blue Beam. Il serait le fruit d’un groupe secret de puissants personnages de la NASA, des Nations Unies, des membres du Bilderberg, de la Commission trilatérale et du Vatican, entre autres. Le projet Blue Beam, comme le veut l’histoire, sera au premier plan d’un programme visant à créer une nouvelle société dominée par la loi martiale et un gouvernement mondial impitoyable. Et comment un tel gouvernement pourrait-il voir le jour ? En simulant la seconde venue de Jésus-Christ, notamment en utilisant une technologie sophistiquée de type holographique pour projeter d’énormes images du Fils de Dieu dans le ciel des États-Unis, du Canada, de l’Australie et d’une grande partie de l’Europe. D’autres parties du monde verront des images massives de Bouddha, d’Allah, de Krishna, de Mohammed et de multiples autres dieux, selon les régions, les peuples et leurs cultures, et les croyances des nations concernées.

En quelques jours, cependant, chacune de ces images se fondra en une image bien plus sinistre et terrifiante : celle de l’Antéchrist, qui informera les peuples de la Terre qu’aucune des religions du monde n’a la version correcte des événements. Seule celle de cette entité cauchemardesque est la version exacte. En conséquence, toute la race humaine devra s’incliner et vénérer l’Antéchrist. Une telle chose entraînera le chaos, le désordre et l’anarchie dans le monde entier – ce que les personnes à l’origine du projet Blue Beam ne connaissent que trop bien. Le monde étant plongé dans des états de peur et de chaos, cette terrible ruse permettra alors aux Nations unies de coordonner un programme à l’échelle de la planète pour asservir toute la population de la Terre. L’histoire est aussi fantastique que terrifiante. Mais est-elle vraie ?

La source de l’histoire du projet Blue Beam est Serge Monast, un journaliste de Montréal, Québec, Canada. Bien que Monast ait commencé sa carrière dans le journalisme régulier, en 1994, il se concentrait presque exclusivement sur les théories du complot, y compris les questions relatives aux théories du complot maçonnique et les questions relatives au scénario du gouvernement mondial unique. C’est à cette époque que Monast a prétendu avoir découvert des quantités massives d’informations secrètes sur le projet Blue Beam, et comment elles seraient utilisées pour réduire en esclavage toute l’élite, sauf celle mentionnée ci-dessus. Ce Monast est mort en décembre 1996, d’une crise cardiaque, et à l’âge de seulement cinquante et un ans, ce qui a conduit à soupçonner dans les milieux de la conspiration qu’il a été assassiné par des agents de ce dangereux programme. La raison : empêcher Monast de dénoncer le projet, à grand renfort de publicité.

L’histoire a suscité de nombreuses questions : Nos dieux sont-ils sur le point d’être amenés devant nous, mais d’une manière que peu de gens pourraient à peine imaginer ? Une technologie holographique aussi sophistiquée existe-t-elle vraiment ? Une ruse aussi incroyable pourrait-elle tromper la race humaine tout entière ? Quels sont les objectifs à long terme du projet Blue Beam ? Qui était Serge Monast ? Quelles étaient ses sources d’information ? A-t-il été assassiné pour ce qu’il savait ? Le projet Blue Beam est-il sur le point d’être lancé ? Ou bien la saga du Projet Blue Beam n’est-elle rien d’autre qu’un des canulars les plus scandaleux de l’ère moderne ?

Il ne fait aucun doute que les agences gouvernementales et militaires ont travaillé dur pour perfectionner les hologrammes ultimes – principalement pour les utiliser sur les champs de bataille. En ce qui concerne le projet Blue Beam, je peux résumer mon point de vue en quatre mots concis : « Lâchez-moi un peu !!! » C’est une chose de développer des hologrammes avancés à des fins militaires. Mais c’en est une autre d’avoir la planète entière et tous ses habitants contrôlés par des sociétés secrètes et des agences gouvernementales – et tout cela en quelques semaines seulement, comme l’a suggéré Monast. Nos hologrammes évolueront au même rythme que nos technologies ; c’est presque inévitable. Mais, un Antéchrist holographique et un gouvernement mondial unique, que nous accepterons tous et contre lequel nous ne nous opposerons pas par milliards ? Ne vous inquiétez pas : ce sont des sornettes. Des déchets divertissants. Mais, toujours des ordures. »

Sources: Mysterious Universe, Le Nouvel ordre mondial, 21 janvier 2020 – Traduction par Astro Univers

En savoir plus sur Vincent Deroy

Depuis août 2012, je fouille sur le web à la recherche des cas paranormaux les plus étranges pour le site www.paranormalqc.com dont je suis le Rédacteur en chef. Handicapé de naissance, j'ai aussi été secrétaire-trésorier du musée de mon village pendant 6 ans et demi.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.