Alerte Astéroïde de la NASA : Un OVNI massif capable de réduire Paris à néant s’approche de la Terre

Alerte Astéroïde de la NASA : Un OVNI massif capable de réduire Paris à néant s’approche de la Terre

Un astéroïde potentiellement assez grand pour aplatir une zone de la taille de Paris est en route pour une rencontre rapprochée avec la Terre, a averti la NASA.

On estime que la roche spatiale géante qui s’enfonce en direction de la Terre mesure entre 92 et 210 m de diamètre.

Un tel astéroïde pourrait faire des ravages absolus sur Terre, surtout s’il heurte une ville de la taille de la capitale française.

Par le passé, les impacts des petits astéroïdes ont nivelé des zones plus grandes que la superficie totale du Grand Paris.

L’incident de l’astéroïde de Tunguska en 1908, par exemple, a complètement détruit plus de 2 millions de km carrés de forêt en Russie.

Selon le Smithsonian Astrophysical Observatory, cet astéroïde particulier ne mesurerait que 60 m* de diamètre.

Considérant que l’astéroïde UG1 pourrait être aussi grand que la tour Montparnasse, ou plus grand que les grandes pyramides de Gizeh, la menace potentielle pour l’existence humaine est inimaginable.

L’Observatoire Smithsonian a déclaré qu’il suffirait d’un astéroïde de 1 km de diamètre pour détruire un territoire de la taille d’un État américain moyen.

Mais la bonne nouvelle est que l’astéroïde UG1 évitera la Terre – d’environ 4 millions de km pour être précis.

La NASA prévoit que la roche spatiale atteindra sa distance la plus proche de la Terre d’environ 0,02675 unité astronomique (au) ou 10,41 distances lunaires (LD) vers 3,45 heures HNC (2,45 heures UTC) jeudi prochain.

Une distance astronomique est une mesure moyenne de la distance entre la Terre et le Soleil.

Une distance lunaire est la quantité moyenne d’espace entre la Terre et sa Lune.

Cela signifie passera à une distance 10 fois supérieure à celle Terre-Lune prochainement.

Mais il y a tout de même lieu de prêter attention à l’astéroïde car UG1 est un objet géocroiseur sur une trajectoire d’approche terrestre rapprochée (Near-Earth Object – NEO).

L’Agence spatiale européenne (ESA) définit les objets géocroiseurs comme étant tous les astéroïdes et comètes qui pourraient “potentiellement frapper notre planète et, selon leur taille, causer des ravages considérables”.

L’ESA a dit : “Les objets géocroiseurs sont des astéroïdes ou des comètes dont la taille varie de quelques mètres à plusieurs dizaines de kilomètres qui orbitent autour du Soleil et dont l’orbite se rapproche de celle de la Terre.”

“Sur plus de 600 000 astéroïdes connus dans notre système solaire, plus de 16 000 sont des géocroiseurs.”

Les chances qu’un géocroiseur moyen frappe la Terre sont minces, mais l’agence spatiale a souligné l’importance de les suivre pour prédire la possibilité d’impacts futurs.

La semaine prochaine, l’astéroïde traversera le vide spatial à une vitesse d’environ 60 000 km/h (13,42 km par seconde) lors de son périple autour du Soleil.

Une fois que l’astéroïde aura terminé son survol, la NASA ne s’attend pas à ce que UG1 fasse une autre approche rapprochée avant le 29 décembre 2021.

Sources: Le nouvel ordre mondial, Express.co.uk, le 12 octobre 2018

En savoir plus sur Vincent Deroy

Depuis août 2012, je fouille sur le web à la recherche des cas paranormaux les plus étranges pour le site www.paranormalqc.com dont je suis le Rédacteur en chef. Handicapé de naissance, j'ai aussi été secrétaire-trésorier du musée de mon village pendant 6 ans et demi.

Un commentaire

  1. Tonton Marcel

    4 millions de km à l’échelle spatiale, c’est pas si grand que ça. Il suffit qu’une mouche cosmique pète un peu fort, ça fait dévier le corps céleste qui vient tout droit percuter la Terre 🙂
    C’est le principe de “l’effet papillon”…

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.