Une femme a photographié un OVNI clairement visible depuis son balcon

Celle di Bulgheria, une ville pittoresque connue pour sa riche histoire et sa beauté naturelle, s’est retrouvée au centre d’un mystère aérien en mai dernier.

La photo, prise par Anna Ida Guida, une habitante de la ville, montre un objet métallique en forme de soucoupe planant dans un ciel dégagé. Prise depuis son balcon, l’image est l’une des deux photos prises en succession rapide ; la première montrait un ciel vide, tandis que la seconde révélait l’invité inattendu.

« J’ai pris une photo depuis mon balcon, en fait deux, en même temps, dans l’une il n’y a rien et dans l’autre il y a cet objet affiché, est-ce que quelqu’un peut me dire ce que c’est ? » a écrit Anna.

«Moi, alors que je ne voyais rien, je ne regardais pas mon téléphone mais le ciel, parce que c’était une photo assez faite pour montrer le temps à mon petit ami».

La publication de Guida sur Facebook, à la recherche d’explications sur l’objet curieux, a déclenché une vague de théories. Les suggestions allaient du banal – un sac plastique noir égaré pris dans le vent – à l’extraordinaire, certains évoquant la possibilité d’un vaisseau extraterrestre.

L’intrigue s’est intensifiée lorsque l’image a été transmise au Centre ufologique méditerranéen, une organisation qui se consacre à l’étude des objets volants non identifiés.

Les experts du centre sont en train d’analyser méticuleusement la photographie à la recherche d’indices susceptibles d’éclairer l’origine et la nature de l’objet.

L’analyse étant en cours, nombreux sont ceux qui attendent avec impatience les conclusions du centre, espérant trouver des réponses au mystère qui a illuminé le ciel de Celle di Bulgheria.

Sources: Le nouvel ordre mondial, Astro Univers.

En savoir plus sur Vincent Deroy

Depuis août 2012, je fouille sur le web à la recherche des cas paranormaux les plus étranges pour le site www.paranormalqc.com dont je suis le Rédacteur en chef. Handicapé de naissance, j'ai aussi été secrétaire-trésorier du musée de mon village pendant 6 ans et demi.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.