Vendredi , 3 Décembre 2021
Vague d'observation d'ovnis d'automne 1954

Vague d’observation d’ovnis d’automne 1954

Phénomènes datant de 1954.

Plusieurs endroits en France.

La vague d’observation d’automne 1954 se réfère à une période qui fut propice aux observations d’ovnis, durant laquelle il était relaté des milliers d’apparitions insolites. de nombreuses observations d’ovni ont été rapportées durant les mois de septembre, octobre et novembre 1954.

La plupart eurent lieu en France, durant cet automne, avec un pic pour le mois d’octobre.

Cette vague est célèbre dans les milieux ufologiques.

Principales observations en France:

– 10 septembre : Marius Dewilde a affirmé avoir vu un ovni à Quarouble
– 24 septembre : Des ovnis ont été observés dans six localités (Bayonne, Lencouacq, Tulle, Ussel, Gelles, Vichy)
– 26 septembre : Une « rencontre du troisième type » en plein jour est rapportée par une habitante de Chabeuil
– 30 septembre : Près de Marcilly-sur-Vienne dans le département Indre-et-Loire, Georges Gatay, chef d’un chantier de construction, et sept ouvriers ont vu un disque au niveau du sol et un petit humanoïde portant un casque. Le disque et l’humanoïde disparurent d’une très étrange manière.
– 7 octobre : des ovnis ont été observés près de Saint-Jean-d’Assé sur la nationale 138, à La Ferté-Macé, Lavenay, Ballon, Montlevicq, Cassis, Corbigny, Puymoyen, Marcillac; 28 localités au total ont été touchées par le phénomène
– 24 octobre : à 7 km de Boulogne-sur-Mer, près d’Ambleteuse, Émile Turpin, inspecteur à la SNCF, voit un disque dans le ciel. L’OVNI était de couleur métallique claire et avait un renflement sur la partie centrale. Turpin a pris deux photos de l’OVNI.

Le cas de Bélesta:

Le 16 octobre à Bélesta, vers 21h30, les habitants de la ville aperçoivent une luminosité qui semble provenir d’une objet très brillant caché par le bord de la montagne. L’objet monte dans le ciel, redescend, apparaissant et disparaissant plusieurs fois de suite. Vers 21h40, les témoins ont vu un deuxième objet. Au bout de quelques minutes, on peut voir non plus deux, mais trois objet, qui changèrent de coloration. Le phénomène est fini à 22h05. La Dépêche du Midi consacrait au phénomène un long article et parlait de « boules lumineuses évoluant une demi-heure en une ronde magique ».

En 2009 il a été révélé que le cas était un canular. Et après cinquante-cinq ans, les auteurs (Jean et André Sibra, René Lagarde, Gérard Pibouleau, Gérard Coléra) en rient encore. Le faux objet a été fabriqué à partir d’une fourche de vélo, un guidon, une roue et des lampes électriques puissantes fixées sur la structure.

Source: Wikipedia


Agrandir le plan

En savoir plus sur Vincent Deroy

Depuis août 2012, je fouille sur le web à la recherche des cas paranormaux les plus étranges pour le site www.paranormalqc.com dont je suis le Rédacteur en chef. Handicapé de naissance, j'ai aussi été secrétaire-trésorier du musée de mon village pendant 6 ans et demi.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.