Une femme extraterrestre sur Mars observe le Rover du haut d’une colline

Une femme extraterrestre sur Mars observe le Rover du haut d’une colline

Date de la découverte: juillet 2015
Lieu de la découverte: Mars
Photo de la NASA

Scott C. Waring: Cette femme a été repérée par UFOvni2012 sur Youtube et on dirait qu’elle est partiellement invisible. La femme semble avoir des seins… indiqués par l’ombre sur sa poitrine. On peut voir deux bras qui sont plus discrets en couleur et une tête sur laquelle il y a des cheveux longs. C’est difficile à dire si c’est une créature vivante ou bien une statue vue de loin. Cependant, une statue aurait été détruite il y a bien longtemps à cause des tempêtes de poussière et de sables qui auraient érodé sa surface, donc il y a beaucoup de chance que ça soit un être vivant. Elle regarde le rover de la NASA droit dans sa caméra… elle l’observe de loin. Cette créature fait entre 8 et 10 centimètres de haut. Oui, une telle espèce existe et nous en avons eu la preuve sur Terre. Rappelez-vous de la mission Apollo 20, pas la fausse émission de télé, mais la véritable mission? William Rutledge (un astronaute) a dit qu’un vaisseau en forme de cigare qu’il a vu dans le cratère Deporte (sur la Lune) contenait des tubes en verre avec de tous petits squelettes humains de 4 à 6 cm de long. C’est réel. Et tous les pays du monde devraient se sentir concerner. Il y a de la vie ailleurs.

Sources: Le nouvel ordre mondial, UFO Sightings Daily.

Une femme extraterrestre sur Mars observe le Rover du haut d’une colline

En savoir plus sur Vincent Deroy

Depuis août 2012, je fouille sur le web à la recherche des cas paranormaux les plus étranges pour le site www.paranormalqc.com dont je suis le Rédacteur en chef. Handicapé de naissance, j'ai aussi été secrétaire-trésorier du musée de mon village pendant 6 ans et demi.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.