Un OVNI a-t-il aidé Christophe Colomb à découvrir l’Amérique ?

Un OVNI a-t-il aidé Christophe Colomb à découvrir l’Amérique ?

Il est 2 heures du matin, le 12 octobre 1492. Christophe Colomb et son équipage viennent d’apercevoir les côtes de San Salvador, marquant la fin d’un voyage transatlantique de 70 jours.

Ils ont trouvé les Caraïbes. Mais à peine quatre heures plus tôt, une autre observation, bien plus inhabituelle, avait eu lieu, ce qui a suscité une étrange question : la découverte de l’Amérique a-t-elle été supervisée par un OVNI ?

Selon ufoholic.com, de nombreux chercheurs sont convaincus que des êtres extraterrestres ont toujours suivi les progrès de notre espèce.

Cette théorie est étayée par le fait que, depuis que l’humanité a commencé à tenir des registres, les OVNIs sont régulièrement mentionnés.

On trouve des signes de leur passage dans le monde entier, depuis les peintures rupestres vieilles de 10 000 ans en Inde jusqu’aux écrits des historiens de la Grèce antique et de la Rome antique, et même dans les œuvres d’art médiévales. Si l’histoire a pris le temps de s’en souvenir, c’est qu’ils ont dû être présents.

Le dernier endroit où l’on s’attendrait à trouver des mentions d’un tel vaisseau extraterrestre est le Journal de Christophe Colomb. En fait, sa famille considérait l’événement comme important et il a été mentionné à plusieurs reprises dans les écrits de ses héritiers.

L’étrange série d’événements commence à se dérouler le 13 septembre, alors que Christophe Colomb et les trois navires sous son commandement se trouvent dans la zone aujourd’hui connue sous le nom de triangle des Bermudes.

L’amiral observe que l’aiguille de sa boussole commence à se comporter de manière erratique, et ne pointe plus vers l’étoile polaire. L’incident se répète le 17 et le 20. Christophe Colomb a écrit dans son journal :

« Les marins ont observé le point nord, et ont constaté que les aiguilles tournaient d’un point complet vers le nord-ouest. Les marins furent donc alarmés et dépités, et ne donnèrent pas leur raison. »

« Mais l’Amiral savait, et ordonna que le nord soit à nouveau observé à l’aube. Ils constatèrent alors que les aiguilles étaient vraies. La cause en était que c’était l’étoile brillante qui faisait le mouvement, et non les aiguilles. »

« Cette mention d’une étoile brillante effectuant des mouvements dans le ciel nocturne est inhabituelle en soi, mais combinée aux événements qui ont suivi, elle dresse un tableau peu orthodoxe. »

Christophe Colomb

Comme Christophe Colomb le révélera plus tard à ses proches, l’étoile brillante a également été vue au cours d’autres nuits, ce qui l’a amené, ainsi que ses hommes, à penser qu’ils étaient suivis par quelque chose de surnaturel. Il y a cinq siècles, les marins étaient bien plus superstitieux qu’aujourd’hui. Vous pouvez donc imaginer à quel point cette observation a dû être inquiétante.

À 22 heures, le 11 octobre, Colomb patrouille sur le pont de la Santa Maria. Le moral de son équipage est bas et les hommes qui ont le mal du pays ont déjà menacé de faire demi-tour et de retourner en Espagne. Alors qu’il réfléchit à la marche à suivre, un événement des plus étranges vient interrompre le cours de ses pensées.

Dans son résumé du journal de bord de Christophe Colomb, l’historien Bartolomé de las Casas note :

« L’amiral, à dix heures, étant sur le pont, vit une lumière scintiller à une grande distance, mais elle était si incertaine qu’il ne pouvait affirmer si elle touchait terre ou non. »

« Il appela Pedro Gutierrez, un gentilhomme de la chambre du roi, et lui dit qu’il semblait y avoir une lumière, et qu’il devait la regarder […] Il le fit, et la vit. »

Au cours de cette nuit, la lumière disparut et réapparut plusieurs fois, tout en changeant d’altitude « par des lueurs soudaines et passagères. »

Selon d’autres sources, la lumière a d’abord été repérée sous les vagues, puis est montée dans le ciel. Les ufologues ont tiré une conclusion bien avant nous : ils pensent que Christophe Colomb a rencontré un OVNI/OSNI lors de son premier voyage.

L’importance historique de son voyage a fait naître le soupçon que l’expédition de Christophe Colomb était étroitement surveillée par un vaisseau extraterrestre piloté par un équipage dont les motivations restent inconnues. En outre, le moment choisi pour l’observation est une preuve supplémentaire que les extraterrestres étaient bien au courant du plan et des difficultés de Christophe Colomb.

Source: Astro Univers

En savoir plus sur Vincent Deroy

Depuis août 2012, je fouille sur le web à la recherche des cas paranormaux les plus étranges pour le site www.paranormalqc.com dont je suis le Rédacteur en chef. Handicapé de naissance, j'ai aussi été secrétaire-trésorier du musée de mon village pendant 6 ans et demi.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.