Un chasseur d’OVNIs revendique la responsabilité des mystérieux drones du Colorado

Un chasseur d’OVNIs revendique la responsabilité des mystérieux drones du Colorado

Les mystérieux drones géants qui volent en formation au-dessus de certaines parties du Colorado, du Nebraska et du Wyoming viennent d’avoir une explication possible … et cela pourrait créer plus de mystères qu’il n’en résout … si cela en résout.

Un membre d’un groupe de traqueurs d’OVNI amateurs affirme avoir fait voler des drones en formation au-dessus du Colorado dans le cadre d’une recherche organisée pour le « phénomène aérien non identifié » connu sous le nom d’OVNI [en forme de] Tic Tac. Oui, ceux vus par les pilotes de l’USS Nimitz en 2004 sur la côte est. Que font-ils dans le Colorado, vous demandez-vous ? Nous allons le découvrir.

« S’il y a eu des interférences avec un autre aéronef, ce n’était absolument pas le nôtre. »

Dans ce qui semble être un rapport exclusif du Sterling Journal-Advocate (Sterling se trouve dans l’extrême nord-est du Colorado où de nombreuses observations de drones ont été faites), Michael Spicer de Durango (loin de Sterling dans l’extrême sud-ouest du Colorado) prend une position manifestement défensive en parlant des formations de drones que lui et son groupe ont fait voler dans et autour de Sterling. Spicer explique que le groupe est connu sous le nom d’ArchAngleRECON et qu’il a son siège à Wichita, Kansas – à près de 800 km de Sterling. Il admet que le groupe a fait voler des groupes de 6 à 12 drones le long des lignes de longitude et de latitude dans le nord-est du Colorado – le « quadrillage » que de nombreux témoins ont décrit. Bien sûr, il ne pensait pas qu’ils faisaient quelque chose de mal. Jusqu’à ce que …

« Spicer a déclaré que le groupe n’était pas conscient de l’agitation causée par les drones jusqu’à ce qu’il soit contacté récemment par l’Administration fédérale de l’aviation. Il a déclaré avoir été interviewé par l’agent spécial Michael Bumberger du programme d’assistance aux enquêtes et à l’application de la loi de la FAA. Il a déclaré qu’aucun des drones d’ArchAngelRECON n’avait jamais volé près d’un aéroport, et qu’ils n’avaient rencontré aucun autre avion civil ».

C’était probablement dans le cadre de l’enquête multi-gouvernementale qui a récemment abouti par la conclusion « pas de mal, pas de faute » qu’ils ne savent toujours pas à qui appartiennent les drones, mais qu’ils ne sont pas illégaux, alors retournez à ce que vous faisiez et oubliez-les. Malgré cela, Spicer semblait secoué par ce contact et a probablement été interrogé sur des rapports selon lesquels un drone aurait pu interférer avec un hélicoptère de l’hôpital et d’autres ont été vus au-dessus de l’aéroport municipal de Sterling – une violation évidente de la FAA.

Avant que vous ne posiez la question, il n’y a pas beaucoup d’informations sur ArchAngelRECON. Il y a un 75ème ArchAngel Recon « clan multi-joueurs » avec quelques vidéos sur YouTube, mais elles sont liées aux jeux, pas aux drones ou aux OVNI. Comme d’habitude ces jours-ci, Spicer affirme que le groupe suit l’avion équipé de la nouvelle technologie, ce que beaucoup soupçonnent d’être les infâmes OVNI Tic Tac de l’incident de 2004. Cependant, il s’empresse de souligner que tous les drones vus récemment n’appartiennent pas à son groupe. Il ne dit pas combien ils sont et le rapport est plutôt vide de toute preuve d’enquête supplémentaire. Spicer ne donne pas non plus d’informations sur le fait qu’ils aient vu ou non des drones/Tic Tacs.

C’est presque comme si « chercher des OVNI Tic Tac » était la nouvelle couverture pour toute activité malveillante. Storm Sterling résoudra-t-il le mystère ou finira-t-il lui aussi par un concert de rock raté ?

« Ce n’était absolument pas le nôtre. »

D’accord, Michael Spicer, on ne vous blâme pas pour ça. En fait, vous n’êtes pas le premier à avoir connecté les drones au Tic Tac. Cet honneur revient officieusement à Mike Turber, le journaliste d’investigation et expert en cybersécurité qui a fait le lien en début de semaine.

Donc, malgré l’appel du gouvernement à « circulez, il n’y a rien à voir ici », le mystère des drones du Colorado/Nebraska/Wyomingg/ ??? ne semble pas se dissiper.

Source: Mysterious Universe, Le nouvel ordre mondial, le 23 janvier 2020 – Traduction par Astro Univers

En savoir plus sur Vincent Deroy

Depuis août 2012, je fouille sur le web à la recherche des cas paranormaux les plus étranges pour le site www.paranormalqc.com dont je suis le Rédacteur en chef. Handicapé de naissance, j'ai aussi été secrétaire-trésorier du musée de mon village pendant 6 ans et demi.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.