OVNI à Beauport

Signalements d’OVNI au dessus du Canada: un sommet en 25 ans

En date du 11 mars 2014.

Les signalements de présence d’OVNIs (objets volants non identifiés) dans les espaces aériens canadiens sont en forte hausse au pays, atteignant des sommets inégalés en 25 ans

En 2013, il y a eu 1 180 signalements rapportés soit plus ou moins trois par jour, selon le Canadian UFO Survey (trad.: Répertoire canadien des signalements d’OVNIs), un document annuel rendu public ce mardi par le UFOlogy Research of Manitoba basé à Winnipeg.

Il s’agit là du second plus haut nombre de signalements rapportés au Canada au cours de 25 dernières années. C’est en 2012 qu’un sommet avait été atteint avec 2 000 signalements.

Il faut dire que ce sommet de 2012 était assurément une « anomalie » par le fait que plusieurs personnes se sont laissé prendre par la pseudo-fin du monde de 2012 selon le calendrier maya, souligne Chris Rutkowski, directeur de UFOlogy Research.

OVNIs: quelques faits:

– C’est en Ontario qu’on a signalé le plus de présence d’OVNI avec 40%?
– Près de 14% des signalements sont classés « inexpliqués ».
– Une observation d’OVNI dure en moyenne 13 minutes.

Pourquoi autant en 2013: quelques pistes

– Il y aurait plus d’OVNIs, donc ils seraient plus facilement observables.
– Il y aurait plus de vols secrets ou classifié, plus de vols militaires d’entraînement ; il y aurait également plus de survols de zones peuplées.
– De plus en plus de Canadiens prennent le temps d’observer le ciel à la recherche d’OVNIs.
– L’accès aux technologies nouvelles (Internet, téléphones intelligents) permet de rapporter une observation rapidement et facilement.

Ou encore, ajoute monsieur Rutkowski dans un communiqué de presse émis par UFOlogy Research, « les gens sont à la recherche de réponses divines et entraperçoivent quelque chose de différent. »

Il ajoute que « la situation économique pousse les citoyens vers un désir accru d’aide provenant du ciel. »

Le texte originel se lit comme suit :

“That the downturn in the economy is leading to an increased desire by some people to look skyward for assistance.”

L’an dernier, le gouvernement canadien a mis un terme à son programme de recherche d’objets volant non identifiés.

Les agences fédérales qui s’y adonnaient, notamment Transport Canada, la Gendarmerie Royale du Canada et le ministère de la Défense nationale passent maintenant les informations qu’elles recueillent à UFOlogy Research. Chris Rutkowski est un auteur scientifique civil, il produit le Répertoire canadien des signalements d’OVNIs annuellement depuis 1989.

Source: Radio-Canada.ca

NDLR: Je suis d’accord avec une partie de leurs hypothèses, cependant il y a un hic, il reste toujours le même pourcentage de cas inexpliqués. Qu’il y en ai 500 ou 2000, il reste toujours 14% qui sont inexpliqué, donc il y a plus d’ovnis… De vrais ovnis… La question est: Pourquoi?

En savoir plus sur Vincent Deroy

Depuis août 2012, je fouille sur le web à la recherche des cas paranormaux les plus étranges pour le site www.paranormalqc.com dont je suis le Rédacteur en chef. Handicapé de naissance, j'ai aussi été secrétaire-trésorier du musée de mon village pendant 6 ans et demi.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.