Percée dans la quête des Aliens : La chasse aux extraterrestres repose sur la taille de la LUNE, révèle un astronome

Percée dans la quête des Aliens : La chasse aux extraterrestres repose sur la taille de la LUNE, révèle un astronome

Les EXTRATERRESTRES pourraient exister quelque part dans l’univers – mais la vie sur une autre planète pourrait dépendre de la taille de sa lune, a révélé un astronome de renom.

Chris Lintott Professeur d’astrophysique au Département de physique de l’Université d’Oxford a affirmé, en raison de la grande quantité de planètes dans l’univers, qu’il y a de “bonnes chances” que des extraterrestres existent – mais que les chances de survie des aliens dépendent largement de la taille de leur(s) lune(s).

Certains scientifiques croient que l’origine de la vie sur Terre a été favorisée par le fait que notre planète a une grande lune.

Des experts ont théorisé que l’attraction gravitationnelle d’une grande lune sur une planète peut stabiliser la rotation de l’axe des planètes, conduisant à un écosystème plus fort et à une plus grande chance d’avoir de la vie au début.

S’exprimant lors de la conférence New Scientist Live, le professeur Lintott a déclaré : “La lune stabilise notre planète, elle apporte des marées et des changements à l’environnement qui permettent aux espèces d’évoluer.”

“Mars n’a pas une lune assez grosse, alors elle vacille, provoquant des fluctuations climatiques massives.”

M. Lintott dit que les chances de trouver de la vie extraterrestre dépendent de la possibilité de trouver une planète avec une lune assez grande pour stabiliser la planète.

Cependant, il n’est pas optimiste.

Le professeur a dit : “Je prédirai qu’au cours des dix prochaines années, nous n’aurons pas trouvé une planète qui aura une grande lune.”

M. Lintott a poursuivi en discutant d’autres problèmes qui empêchent les experts de trouver des extraterrestres.

Il a dit : “La vie a besoin des conditions que vous avez sur Terre, d’eau et d’une surface solide.”

“Nous savons que ces planètes sont communes, il y a 17 milliards de planètes semblables à la Terre dans la seule Voie lactée.”

“17 milliards, c’est beaucoup, et même si on s’en débarrasse de la moitié, il y a encore beaucoup de planètes semblables à la Terre.”

“Le problème, c’est que la plupart des planètes que nous avons découvertes sont chaudes – elles sont généralement plus proches de leur étoile que Mercure et Vénus ne le sont de la nôtre.”

“Nous supposons que si la vie peut commencer sur Terre, il y a une chance qu’elle puisse commencer sur d’autres planètes.”

“Je peux vous dire où la vie peut exister, mais nous ne comprenons pas comment la vie commence réellement. C’est peut-être impossible et a peut-être gagné au loto.”

Le professeur Lintott a conclu : “Quarante ans de recherche d’extraterrestres n’ont absolument rien donné.”

“Mais ça ne veut pas dire qu’on doit arrêter de chercher.”

Sources: Le nouvel ordre mondial, Express.co.uk, le 20 septembre 2018

En savoir plus sur Vincent Deroy

Depuis août 2012, je fouille sur le web à la recherche des cas paranormaux les plus étranges pour le site www.paranormalqc.com dont je suis le Rédacteur en chef. Handicapé de naissance, j'ai aussi été secrétaire-trésorier du musée de mon village pendant 6 ans et demi.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.