OVNI: déclarations de témoins militaires sur des sites nucléaires

OVNI: déclarations de témoins militaires sur des sites nucléaires

En date du 13 novembre 2014.

États-Unis.

Témoins militaires d’OVNI sur des sites nucléaires, est une conférence (1h27) du National Press Club – Washington D.C. – U.S.A, diffusée en direct sur CNN le 27/09/2010, concernant la divulgation de faits inexpliqués liés au phénomène OVNI observés par l’armée.

Des OVNIs survolent les sites d’armement nucléaire américains. Cette conférence portait essentiellement sur des observations d’Objets Volants Non Identifiés au-dessus des sites d’armement nucléaire américains qui, il faut le souligner, continuent toujours aujourd’hui. Dans certains cas rapportés, les OVNIs avaient procédé à la désactivation de missiles nucléaires, comme par exemple les archives NICAP de 1967.

Plusieurs anciens militaires de l’USAF ont témoigné durant cette conférence et notamment : Dwynne Arneson, USAF Lt. Col. Ret., Officier responsable de Centre de Communication Bruce Fenstermacher, ancien officier USAF de lancement de missiles nucléaires Charles Halt, USAF Col. Ret., ancien commandant de base adjoint Robert Jamison, ancien officier USAF de ciblage de missiles nucléaires Patrick McDonough, ancien USAF expert géodésique sur site de missiles nucléaires Jerome Nelson, ancien officier USAF de lancement de missiles nucléaires Robert Salas, ancien officier USAF de lancement de missiles nucléaires.

Ces événements menaçant la sécurité nationale qu’ils ont relatés n’ont jamais été divulgués par les gouvernements successifs des Etats-Unis.

UFO-Nukes-disclosure

Pour le Capitaine Salas, on parle bien ici d’Objets Volants Non-Identifiés. « Ces objets ont un fort intérêt pour nos missiles. A titre personnel, je pense qu’ils ne sont pas de la planète Terre », a t-il déclaré.

Stephen Bassett, directeur exécutif du Paradigm Research Group (PRG) était présent à cette réunion. Il a diffusé le communiqué suivant : « Désormais, les acteurs de la presse politique doivent aller interroger les porte-paroles du Ministère de la Défense, de l’U.S. Air Force et de la CIA, et s’adresser directement aux secrétaires Robert Gates, Michael Donley et Leon Panetta. Nous verrons si les journalistes politiques basés à Washington D.C. ne sont pas inféodés à ce gouvernement ou ne pratiquent pas l’autocensure. »

Charles-Halt

A ce jour, plus d’une centaine de retraités de l’armée américaine ont révélé le survol de sites d’armement nucléaire, sans compter les observations faites dans d’autres circonstances. Ces observations sont interprétées comme étant des opérations de surveillance.

Source: TVQC.com

En savoir plus sur Vincent Deroy

Depuis août 2012, je fouille sur le web à la recherche des cas paranormaux les plus étranges pour le site www.paranormalqc.com dont je suis le Rédacteur en chef. Handicapé de naissance, j'ai aussi été secrétaire-trésorier du musée de mon village pendant 6 ans et demi.

Un commentaire

  1. Les OVNIS ne survolent pas les sites militaires en particulier atomiques pour les tenir à l’oeil, mais pour les sécuriser.

    Ses OVNIS appartiennent aux mêmes propriétaires que les sites militaires.

    Pourquoi n’ont-il pas prévenu les deux guerres mondiales, les guerres du golfe, le carnage du Vietnam, la prison de Guantanamo et d’Abu Graib… et d’inombrables autres carnages dans le monde ?

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.