Un pilote américain a reçu l’ordre d’abattre un OVNI

Un pilote américain a reçu l’ordre d’abattre un OVNI

D’après les récits du pilote, l’OVNI présentait des comportements erratiques et donnait des indications radar qui ressemblaient à un « porte-avions volant ».

Selon des dossiers secrets rendus publics, deux avions de chasse américains ont été envoyés en mission pendant la guerre froide pour abattre un objet volant non identifié (OVNI). Leur mission ne s’est toutefois pas déroulée comme prévu, l’objet mystérieux ayant fait preuve de capacités bien supérieures à celles des avions de chasse.

Dans sa description de l’expérience, un pilote a déclaré qu’il était à deux doigts de tirer 24 roquettes sur l’objet. Néanmoins, l’OVNI a eu des comportements erratiques et a donné des lectures radar qui ressemblaient à un « porte-avions volant ». Selon Milton Torres, un ancien pilote, l’engin a passé des périodes immobiles dans le ciel avant d’atteindre des vitesses estimées à plus de 12 230 km/h.

Torres a gardé le silence pendant plus de 30 ans après qu’un fonctionnaire du gouvernement lui ait demandé de ne pas parler de ce qui s’était passé. Ce n’est que lorsque des dizaines d’observations d’OVNIs ont été publiées aux Archives nationales de Londres que son histoire est apparue. En mai 1957, Torres décrit le décollage de son jet F-86 D Sabre de la RAF Manston, dans le Kent, par temps calme.

Le récit décrit Torres recevant l’ordre de tirer une salve de roquettes sur l’objet volant non identifié. Son authentification était valide, et Torres a sélectionné 24 roquettes qui étaient prêtes à être tirées sur l’objet.

Dans la déclaration écrite, Torres révèle avoir eu un verrouillage qui avait les proportions d’un porte-avions volant. En d’autres termes, plus l’objet est grand, plus il est facile de le verrouiller.

Cependant, juste avant que Torres ne s’apprête à tirer le barrage de missiles, l’objet a disparu de l’écran radar, s’envolant au loin à une vitesse fulgurante.

Après être rentré à la base, le pilote a été abordé par un homme qui l’a menacé de porter atteinte à la sécurité nationale s’il parlait de ce qui s’était passé.

Dans les documents, aucune explication n’est fournie pour cet incident, qui s’est produit alors que les tensions entre l’Union soviétique et l’Occident étaient élevées. Pendant la guerre froide, les bases britanniques étaient en état d’alerte permanent en cas d’attaque soviétique.

Les dossiers contiennent d’autres observations d’OVNI attribuées à des ballons météorologiques, des nuages ou des avions normaux. Torres a déclaré qu’il attendait une explication depuis 50 ans.

La rencontre de Torres avec l’OVNI n’est qu’un des innombrables rapports entre des pilotes et des objets possédant une technologie et une manœuvrabilité de pointe.

L’expérience de M. Torres montre également à quel point les choses ont changé au cours des dernières décennies en ce qui concerne les rencontres avec des ovnis.

Aujourd’hui, les OVNIs sont un phénomène moderne, dont parlent librement non seulement les « croyants », mais aussi les militaires, les gouvernements et les scientifiques.

Les dossiers décrivant la rencontre peuvent être consultés en ligne en cliquant ici.

Source: Astro Univers

En savoir plus sur Vincent Deroy

Depuis août 2012, je fouille sur le web à la recherche des cas paranormaux les plus étranges pour le site www.paranormalqc.com dont je suis le Rédacteur en chef. Handicapé de naissance, j'ai aussi été secrétaire-trésorier du musée de mon village pendant 6 ans et demi.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.