Dimanche , 5 Décembre 2021
Nikola Tesla a-t-il involontairement détecté des signaux d’une autre civilisation ?

Nikola Tesla a-t-il involontairement détecté des signaux d’une autre civilisation ?

Un génie excentrique et un homme à tous égards extraordinaire est né dans la nuit du 9 au 10 juillet 1856 dans le village croate de Smiljan, un village proche de Gospic Lika, (la Krajina, un district militaire de l’Empire austro-hongrois, aujourd’hui en République de Croatie).

“Un but était derrière ces signaux… Ils sont les résultats d’une tentative de certains êtres humains, qui ne sont pas de ce monde ; de nous parler par des signaux.” – Nikola Tesla

Selon le site messagetoeagle.com, cet événement a eu lieu aux douze coups de minuit “avec des éclairs pendant un orage d’été”. En raison du moment inhabituel de sa naissance, la sage-femme a fait le commentaire suivant : “Ce sera un enfant de l’orage”, ce à quoi sa mère a répondu : “Non, de la lumière.”

Nikola Tesla

Le grand homme est parti mais… on se souviendra toujours de lui !

Ceux qui l’ont connu disent qu’il n’était pas un humain normal, mais un surhomme, soit un maître réincarné – ou même un extraterrestre avec des pouvoirs mentaux supérieurs placés ici pour assister le développement technologique de la Terre !

Nikola Tesla aurait pu entrer dans l’histoire comme l’homme qui a inventé le XXème siècle. Au lieu de cela, ses théories ont été ridiculisées et il est mort seul dans une chambre d’hôtel.

La plupart du temps, il n’a pas amélioré une technologie déjà existante, mais a créé des prototypes et parfois des industries entièrement nouvelles.

Il a emporté dans sa tombe nombre de ses inventions pionnières. Mais il croyait au destin de l’homme qui, selon ses propres termes, “cherche, découvre et invente, conçoit et construit, et couvre de monuments de beauté, de grandeur et de crainte, l’étoile de sa naissance” (Velikovsky).

Tesla a été le premier à tenter de communiquer avec les mondes voisins en utilisant les ondes radio.

En 1899, dans son laboratoire de Colorado Springs, il envoyait de monstrueuses poussées d’énergie dans la Terre et diffusait de l’énergie vers l’extérieur depuis la tour de 85 mètres qu’il avait construite. Il disposait d’instruments permettant d’enregistrer les perturbations électromagnétiques dans un rayon de 1800 km. C’était une expérience aux proportions Frankensteiniennes.

Pendant les tests, Tesla a commencé à capter des données étranges sur ses instruments. Il était sûr qu’il s’agissait d’un signal de quelque sorte.

Les signaux sont apparus périodiquement, et avec une suggestion si claire de nombre et d’ordre qu’ils ne pouvaient être attribués à aucune cause connue des hommes.

“Je connaissais bien… les perturbations électriques produites par le soleil, les aurores boréales et les courants telluriques, et j’étais aussi sûr que possible que ces variations n’étaient dues à aucune de ces causes…”

“La nature de mes expériences excluait la possibilité que les changements soient produits par des perturbations atmosphériques… Bien que je n’aie pas pu déchiffrer leur signification, il m’était impossible de penser qu’ils étaient entièrement accidentels… Il y avait un but derrière ces signaux… Ils sont le résultat d’une tentative de certains êtres humains, qui ne sont pas de ce monde, de nous parler avec des signaux…”

“Je suis absolument certain qu’ils ne sont pas causés par quelque chose de terrestre…”

“J’ai constamment l’impression d’avoir été le premier à entendre les salutations d’une planète à une autre.”

“Je suis absolument certain qu’ils ne sont pas causés par quelque chose de terrestre…” (N. Tesla)

Dans le Collier’s Weekly du 9 février 1901, Tesla écrit dans “Talking with the Planets” ce qui suit :

“Je peux aisément démontrer qu’avec une consommation ne dépassant pas deux mille chevaux-vapeur, des signaux peuvent être transmis à une planète telle que Mars avec autant d’exactitude et de certitude que nous envoyons maintenant des messages par fil de New York à Philadelphie. Ces moyens sont le résultat d’une longue expérience et d’un perfectionnement progressif…”

Il affirmait avoir détecté un signal artificiel en provenance de Mars, ou peut-être de Vénus, grâce à un équipement à haute tension qu’il avait installé à Colorado Springs, dans le Colorado. Il prédit également que la communication interplanétaire “deviendra l’idée dominante du siècle qui vient de commencer.”

Après avoir informé le monde de ces signaux, il ne discutera plus des appareils qu’il a utilisés ni des signaux. Cependant, la question a fait l’objet de recherches plus approfondies, selon un rapport intitulé “Un rapport historique sur la vie dans l’espace” : Tesla, Marconi, Todd.” mentionné par le regretté Stanton T. Friedman, qui était un physicien nucléaire et ufologue scientifique le plus réputé en Amérique du Nord et probablement dans le monde, dans son livre Captured ! The Betty and Barney Hill UFO Experience”.

L’objectif de cet article était d’examiner les données originales de Tesla, Marconi et Todd afin de déterminer si la science actuelle reproduisait ou non les efforts déployés par ces hommes pour détecter les communications par radiofréquences de formes de vie extraterrestres sur une planète lointaine.

“Je suis absolument certain qu’ils ne sont pas causés par quelque chose de terrestre…” (N. Tesla)

“La communication une fois établie, même de la manière la plus simple, comme par un simple échange de chiffres, le progrès vers une communication plus intelligible serait rapide.”

“La certitude absolue quant à la réception et à l’échange de messages serait atteinte dès que nous pourrions répondre par le nombre “quatre”, disons, en réponse au signal “un, deux, trois”.

“Les Martiens, ou les habitants de n’importe quelle planète nous ayant envoyé un signal, comprendraient immédiatement que nous avons capté leur message à travers le golfe de l’espace et que nous leur avons répondu. Transmettre une connaissance de la forme par de tels moyens est, bien que très difficile, pas impossible, et j’ai déjà trouvé un moyen de le faire.”

“Quelle formidable agitation cela ferait dans le monde ! Dans combien de temps cela arrivera-t-il ? Car il doit être clair pour tout être réfléchi qu’il s’accomplira un jour.”

“La science a gagné quelque chose, au moins. Mais j’espère qu’il sera aussi bientôt démontré que, dans mes expériences en Occident, je n’ai pas simplement eu une vision, mais que j’ai aperçu une grande et profonde vérité…”

Les expériences de Tesla ont-elles transmis des signaux radio à certaines de nos planètes les plus proches ?

Selon Su-Shu-Huang, de l’Institute for Advanced Study de Princeton, les étoiles presque identiques au soleil sont les plus susceptibles d’avoir développé la vie”, a écrit Stanton Friedman dans son livre.

Tesla avait-il détecté sans le vouloir les signaux d’une autre civilisation ou avait-il simplement commis une erreur ?

Dernière photo de Nikola Tesla

Probablement, nous ne le saurons jamais. En raison de ses problèmes financiers (il n’était pas un bon homme d’affaires, mais un vrai scientifique), une grande partie de ses notes de recherche et autres documents ont été vendus aux enchères après sa mort.

Qu’est-il advenu de ses autres documents de recherche ? Quelle proportion du travail de Tesla reste cachée et confisquée ?

On l’ignore et, par conséquent, une grande partie de ses travaux scientifiques de grande valeur a été perdue à jamais.

Un grand mystère l’entoure encore, lui et son œuvre de génie ! Il ne sera jamais oublié !

Source: Astro Univers

En savoir plus sur Vincent Deroy

Depuis août 2012, je fouille sur le web à la recherche des cas paranormaux les plus étranges pour le site www.paranormalqc.com dont je suis le Rédacteur en chef. Handicapé de naissance, j'ai aussi été secrétaire-trésorier du musée de mon village pendant 6 ans et demi.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.