Une mystérieuse boule métallique de 50 kg s'écrase au Brésil

Ovni: Une mystérieuse boule métallique de 50 kg s’écrase au Brésil

En date du 29 octobre 2014.

Riacho dos Poços, Bahia, Brésil.

Une sphère métallique non identifiée est tombée du ciel sur des villageois du nord du Brésil, provoquant stupeur dans la communauté. Selon des témoins, l’OVNI pèse environ 50 kg et mesure environ un mètre de diamètre.

La sphère est tombée mercredi dans le village de Riacho dos Poços dans l’État de Maranhão, au Brésil. Aucune victime n’a été signalée.

Le bruit était tel qu’un témoin, dénommé Mendes, est sorti, la peur au ventre, voir ce qu’il en était.

Il a lors découvert le tronc d’un arbre de noix de cajou brisé en deux par une sphère de métal mystérieuse couchée dans un trou à proximité.

Une vingtaine de personnes ont alors rejoint Mendes pour l’aider à extraire l’objet afin de l’examiner. Mendes assure que la sphère est creuse et en la secouant devine une sorte de liquide.

L’information s’est vite répandue dans les médias locaux, au point, qu’attirés par la curiosité, près de 2 000 personnes se sont amassés pour voir l’OVNI.

Si certains suggèrent qu’il s’agit d’un morceau de satellite ou d’un ballon météorologique, l’arrivée rapide de l’armée sur place a répandu l’idée d’une autre origine, surtout, lorsque le commandement assure ne pas pouvoir présenter une opinion sur le phénomène, n’ayant pas “les structures spécialisées pour effectuer des recherches scientifiques”.

Source: Wikistrike

NDLR: Malheureusement, la vidéo a disparu.

En savoir plus sur Vincent Deroy

Depuis août 2012, je fouille sur le web à la recherche des cas paranormaux les plus étranges pour le site www.paranormalqc.com dont je suis le Rédacteur en chef. Handicapé de naissance, j'ai aussi été secrétaire-trésorier du musée de mon village pendant 6 ans et demi.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.