Mars 2020: à la recherche de traces de vie sur Mars

En date du 16 juillet 2013.

Trouver des traces de vie sur Mars : c’est la mission principale du nouveau rover martien que la NASA enverra vers la planète rouge en 2020. Les développeurs emprunteront au rover Curiosity déjà existant son design et son châssis. Ce qui réduira son coût, mais l’équipement sera différent. Les experts admettent il y aura aussi des appareils russes.

Bien que les médias affirment souvent que la tâche de Curiosity consiste à rechercher la vie sur Mars, c’est inexact. Son objectif est de confirmer la présence sur la planète de conditions propices à la vie de microorganismes. Ce qui est déjà prouvé. C’est pourquoi sur la base de l’expérience de Curiosity et des précédents rovers, le nouveau projet Mars 2020 sera élaboré – c’est une nouvelle étape logique dans l’étude de la planète.

En janvier, la Mars 2020 Science Definition Team a commencé ses travaux au sein de la NASA. Cette équipe de spécialistes a publié un important rapport contenant les recommandations sur ce que doit être le nouveau rover et ce qu’il aura à accomplir. L’appareil doit effectuer une analyse au microscope (pour la première fois dans l’histoire de l’exploration de Mars). Il doit recueillir des échantillons de sol, qui seront ensuite acheminés sur Terre. Et enfin, il vérifiera comment les ressources de Mars pourraient être utilisées par les équipages des futures missions habitées. Ces tâches sont plus étendues que celles de Curiosity, affirme Maxime Litvak, directeur de recherche au laboratoire de spectroscopie de l’Institut de recherche spatiale de l’Académie des sciences de Russie.

« J’espère que cette grande mission offrira une excellente occasion d’étudier la substance du sol en profondeur. Si maintenant Curiosity a effectué un forage de 5-7 centimètres, le prélèvement des échantillons aura lieu à une plus grande profondeur. Il pourra être utilisé pour l’acheminement de sol martien sur Terre ».

Après avoir étudié le rapport, la NASA choisira le kit d’instrument de bord pour des rovers martiens. Après quoi, la NASA lancera un appel d’offres pour le développement des appareils scientifiques. Il est probable que Mars-2020 sera un projet international comme Curiosity, continue Maxime Litvak.

« Une partie des instruments sera développée en partenariat international. Quant à la participation de la Russie, je crois que les scientifiques russes seront intéressés à proposer des équipements scientifiques pour ce rover, mais tout dépendra des objectifs assignés ».

La Russie pourrait offrir un instrument semblable à ceux qui sont sur Curiosity et d’autres stations scientifiques, selon Ivan Moisseïev, directeur de l’Institut de la politique spatiale.

« Nous mettons habituellement un analyseur de neutrons pour chercher de l’eau. Très probablement, il sera embarqué sur le nouveau rover martien. Naturellement, amélioré ».

Le concept de Mars 2020 n’est fondé sur l’axiome selon lequel la vie sur la planète a déjà existé. Même si on ne peut pas trouver les premiers signes de vie, les scientifiques comprendront mieux les conditions dans lesquelles la vie est apparue sur Terre. Il faut ajouter que ce sera la première mission astrobiologique vers Mars après les sondes Viking. Au milieu des années 1970, elles recherchaient des signes de vie et elles ont obtenu des résultats contradictoires qui sont encore un sujet de controverse parmi les spécialistes. Ainsi, le nouveau rover martien issu de Curiosity sera un descendant direct des Vikings.

Source: La voix de la Russie

En savoir plus sur Vincent Deroy

Depuis août 2012, je fouille sur le web à la recherche des cas paranormaux les plus étranges pour le site www.paranormalqc.com dont je suis le Rédacteur en chef. Handicapé de naissance, j'ai aussi été secrétaire-trésorier du musée de mon village pendant 6 ans et demi.

Vérifiez Aussi

Un bel ovni en forme de cigare photographié aux abords du Soleil

Un objet étrange et non identifié a été repéré alors qu’il semblait planer au-dessus de …

Un commentaire

  1. Il faut arrêter de prendre les gens pour des cons. Ils savent et depuis longtemps, comme la NASA d’ailleurs, que les aliens existent et que les ovnis sont leurs vaisseaux,qu’ils sont là depuis toujours et qu’ils ont déjà eu contact avec eux. Les choses vont tellement vite et on découvre tellement de choses qu’ils ne savent plus comment récupérer la balle. On ne peut plus être dirigés par ces infâmes menteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.