Les ovnis : Pas extraterrestres après tout ?

Les ovnis : Pas extraterrestres après tout ?

Depuis les années 1980, des observations de grands ovnis de forme triangulaire, généralement décrits comme étant de couleur noire, faisant un faible bourdonnement, et très souvent avec des coins arrondis plutôt que durs, ont été signalées dans le monde entier.

La simple prolifération de ces rapports a conduit certains commentateurs ufologiques à soupçonner fortement que les Triangles Volants (comme on les appelle maintenant) sont des exemples d’avions encore classés, dont le développement a été secrètement commencé dans les années 1980 par des éléments du Département de la Défense américain. Les chercheurs sur les ovnis se divisent en deux camps : les Triangles Volants sont des créations de l’armée américaine ou ils ont été pilotés par des extraterrestres. Il existe cependant une autre théorie pour tout ce mystère. Nous y reviendrons bientôt.

En 1982, une vague de rencontres avec les Flying Triangles a commencé dans certaines parties de l’État de New York, plus précisément dans la vallée de l’Hudson. Dans leur livre de 1988, Night Siege, les auteurs Dr. J. Allen Hynek, Philip J. Imbrogno et Bob Pratt ont écrit : “7 000 témoins oculaires peuvent-ils se tromper ? Ils étaient là pour être témoins de l’énorme objet planant dans le ciel, des lumières clignotantes, du silence sinistre. Ce sont des gens ordinaires de tous horizons : mères au foyer, enfants, hommes d’affaires, ingénieurs. Ils racontent leur histoire ici, et ils sont tous d’accord sur un point : ils ont vu le même objet massif planer au-dessus de leur cour. Et il ne ressemblait à rien de ce qu’ils avaient vu auparavant…”

En 1989, Chris Gibson a fait ce que l’on peut appeler avec justesse la rencontre de toute une vie. Ingénieur diplômé en géologie et ayant travaillé dans le domaine de l’exploration pétrolière, Gibson était également attaché au Corps royal d’observation (CRO) du Royaume-Uni. Le travail du CRO – qui a fermé en décembre 1995, après soixante-dix ans de travail pour aider à protéger le Royaume-Uni contre les attaques – exigeait de ses volontaires qu’ils surveillent attentivement le ciel et ce qui volait dans ce même ciel. Comme la chance – ou le destin – l’aurait voulu, et à l’époque où le programme Aurora aurait très bien pu être compromis, Gibson travaillait sur une plate-forme pétrolière en mer du Nord. Le nom de la plate-forme était Galveston Key.

C’était en août 1989, plus précisément, lorsqu’un des collègues de Gibson, un ami du nom de Graeme Winton, qui était à l’université avec Gibson, a dit avec enthousiasme à Gibson de venir avec lui sur le pont. Il y avait quelque chose que Winton devait lui montrer. Un Gibson surpris et étonné a aperçu quelque chose d’incroyable dans le ciel. Une paire d’avions F-111 de General Dynamics pilotait un avion très étrange, complètement noir. Et, un Boeing KC-135 Stratotanker semblait le ravitailler en carburant. Il avait la forme d’un triangle. Maintenant, nous arrivons à une théorie fascinante sur les origines et la nature des Triangles Volants.

Le regretté Omar Fowler, un expert ufologue anglais décédé en 2017, avait une théorie selon laquelle les Triangles volants pourraient n’être rien de moins que les véhicules aériens des voyageurs du temps. Fowler avait une bonne raison pour cela. En septembre 1992, Omar a obtenu le témoignage d’un homme nommé Alan Ball sur une vaste zone boisée du centre de l’Angleterre appelée “Cannock Chase”. Il a accepté de rencontrer Ball à Cannock Chase un matin. Incroyablement, Ball a affirmé avoir été embarqué à bord d’un énorme triangle volant noir, tard dans la nuit – et alors qu’il rentrait chez lui en voiture – lorsqu’il a été “téléporté” dans l’avion et soumis à une série d’expériences médicales par trois petites figures humanoïdes dans ce qui “ressemblait à un laboratoire médical”.

Dix ou quinze minutes après le début de l’expérience, Ball a affirmé que son esprit était inondé d’images du Royaume-Uni, en ruines. C’était un Armageddon définitif : les bâtiments, dans toutes les directions, étaient détruits ; des corps humains carbonisés gisaient partout ; et il était clair qu’un événement nucléaire s’était produit. Et l’hypothèse était que l’événement n’était pas seul. Que le Royaume-Uni – et peut-être même tout le reste du monde – avait été détruit. Après avoir eu cette vision terrifiante, Ball a été déposé du vaisseau – littéralement, d’une porte à environ cinq pieds au-dessus des bois. Ball était dans un état de terreur – et ce pendant plusieurs jours. Il est particulièrement intéressant de noter que Fowler avait dans ses dossiers deux cas extrêmement similaires – et également dans les bois de Cannock Chase – de personnes emmenées à bord de Triangles volants et exposées à des images dans leur esprit d’une apocalypse massive dans le futur. Fowler était toujours ouvert à l’idée que les Triangles volants pouvaient être de nature extraterrestre. Cependant, il n’a pas pu se défaire de la possibilité troublante que les vaisseaux soient pilotés par des voyageurs temporels, et que ce que Ball et les deux autres personnes voyaient était un futur encore à venir – et que les trois victimes avaient été emmenées dans le futur et y étaient revenues en 1992. Des réflexions ?

Source: Mysterious Universe, Traduction par Astro Univers

En savoir plus sur Vincent Deroy

Depuis août 2012, je fouille sur le web à la recherche des cas paranormaux les plus étranges pour le site www.paranormalqc.com dont je suis le Rédacteur en chef. Handicapé de naissance, j'ai aussi été secrétaire-trésorier du musée de mon village pendant 6 ans et demi.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.