Les extraterrestres peuvent-ils communiquer par le biais d’équipements électroniques ?

Les extraterrestres peuvent-ils communiquer par le biais d’équipements électroniques ?

Le phénomène de voix électronique (EVP) a été étudié au cours des décennies par les personnes qui souhaitent communiquer avec l’autre côté en utilisant des équipements électroniques tels que les enregistreurs, la télévision et la radio.

Les chercheurs en EVP affirment pouvoir capter les voix de personnes décédées à l’aide de ces appareils électroniques qui ont été utilisés par des chasseurs de fantômes dans le monde entier.

La transcommunication instrumentale (ITC) est une technique qui permet aux chercheurs de l’EVP d’améliorer le contact avec le monde spirituel en partant du principe qu’il est nécessaire de fournir une sorte de matériel qui peut être manipulé par les esprits afin de faciliter la manifestation du phénomène.

C’est comme ajouter de la couleur à un laser pour le rendre visible à l’œil humain – le laser est là, mais sans la couleur, il n’est pas possible de le voir.

La chercheuse brésilienne Sonia Rinaldi, qui a fondé l’Institut de recherche avancée sur la transcommunication instrumentale (IPATI), affirme qu’il est possible d’utiliser une chaîne de télévision vide et un CD contenant des phonèmes enregistrés au hasard pour obtenir des voix et des images claires de personnes décédées.

Les esprits désireux de communiquer manipulent les photons fournis par la chaîne de télévision vide pour créer des images sur l’écran de télévision qui peuvent être identifiées lorsque les images sont figées et divisées en 30 images par seconde par un logiciel de montage vidéo.

Les phonèmes aléatoires du CD audio sont lentement transformés en phrases complètes par les esprits et la communication est enfin établie.

La communication extraterrestre par le biais de l’ITC

Il y a quelques années, un curieux phénomène a commencé à apparaître lors des enregistrements ITC dans de nombreux laboratoires de l’ITC. Certaines des communications semblaient avoir un contenu différent des schémas habituels.

Non seulement les communicateurs prétendaient venir d’autres planètes, mais ils disaient aussi qu’ils cherchaient à entrer en contact avec des humains par le biais d’équipements électroniques. Les images capturées sur l’écran de télévision pendant les enregistrements ne semblaient pas non plus du tout humaines.

L’architecte Silvia Rossoni, qui travaille bénévolement pour l’IPATI, a analysé 30 échantillons d’images enregistrées et s’est rendu compte qu’elles suivaient un modèle de proportion : 1 618, le numéro de l’IPATI. Depuis lors, l’équipe de Mme Rinaldi étudie cette possibilité dans son laboratoire, situé à São Paulo, au Brésil.

Le professeur d’astronomie Carl Sagan a suggéré dans son livre Murmurs of Earth qu’il était possible que la communication extraterrestre passe par des ondes électromagnétiques dans la gamme radio et que de tels signaux soient compréhensibles lorsqu’ils sont identifiés et interprétés correctement.

La théorie de Carl Sagan est tout à fait exacte, cependant, selon les enregistrements recueillis dans les laboratoires, les extraterrestres n’émettent pas nécessairement des signaux qui doivent être interprétés par la suite, car ils peuvent communiquer en utilisant un langage – n’importe quel langage, selon la partie du monde qu’ils essaient de contacter – car les stations extraterrestres situées dans des endroits stratégiques de l’orbite terrestre fournissent le canal par lequel la communication peut atteindre les humains et chacune d’entre elles fonctionne avec un langage.

Selon les chercheurs, des contacts ont été enregistrés en portugais, en anglais et en italien jusqu’à présent.

Selon M. Rinaldi, à l’avenir, il sera possible pour quiconque de contacter non seulement le monde spirituel, mais aussi d’autres planètes. Les extraterrestres utiliseront même Internet pour communiquer, comme le prédisent les chercheurs, et des personnes sérieuses travaillent déjà pour que cela se produise.

Source: Astro Univers

En savoir plus sur Vincent Deroy

Depuis août 2012, je fouille sur le web à la recherche des cas paranormaux les plus étranges pour le site www.paranormalqc.com dont je suis le Rédacteur en chef. Handicapé de naissance, j'ai aussi été secrétaire-trésorier du musée de mon village pendant 6 ans et demi.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.