Le Papyrus Tulli qui révèle que des extraterrestres ont rendu visite à l’Egypte est désormais perdu

Le Papyrus Tulli qui révèle que des extraterrestres ont rendu visite à l’Egypte est désormais perdu

En date du 30 juillet 2015.

L’un des anciens textes les plus intrigants est le papyrus Tulli, qui est l’une des premières chroniques d’observations d’OVNIs.

Il dispose également d’une trame de fond intéressante. En 1933, Alberto Tulli, directeur de la section d’égyptologie du musée du Vatican, a découvert un papyrus unique dans l’un des magasins d’antiquités du Caire. Malheureusement, le prix était trop élevé (même pour le Vatican) donc Tulli a décidé de recopier son contenu.

Quand il est revenu plus tard, le papyrus avait disparu. Deux décennies plus tard, l’égyptologue italien, le Prince Boris de Rachewiltz a annoncé qu’il avait retrouvé le papyrus d’origine, « non traduit et non publié. »

Le papyrus, qui est malheureusement incomplet, nous donne une image assez nette:

« En l’an 22, du troisième mois d’hiver, de la sixième heure du jour […] parmi les scribes de la Maison de la Vie un étrange disque de feu surgit des cieux. Il ne possédait pas de tête. Une odeur pestilentielle émanait de sa respiration.

Son corps faisait la taille d’une perche (soit 50 mètres) en longueur et en largeur. Il était muet. Il se dirigeait droit sur la maison de Sa Majesté. Leurs cœurs [des scribes] furent divisés à cause de lui, et ils se mirent à plat ventre. Ils allèrent rapporter cela au Roi. Sa Majesté ordonna la consultation des parchemins localisés dans la Maison de la Vie. Sa Majesté médita quant à ces événements qui eurent désormais lieu. »

papyrus-tulli

« Plusieurs jours passèrent, ils furent de plus en plus nombreux dans le ciel comme jamais. Ils brillèrent dans le ciel comme la lueur d’un soleil et s’édentèrent jusqu’aux extrémités des quatre piliers qui soutiennent la voûte céleste […] Puissante fut la position de ces disques flamboyants.

L’armée du Roi porta son regard vers le haut, avec sa Majesté en son sein. Ce fut après le repas du soir que les Disques montèrent même plus haut dans le ciel vers le sud. Une pluie de poissons et de volatiles tomba des cieux, une merveille inconnue depuis la fondation de ce pays.

Et Sa Majesté alluma de l’encens pour qu’il apaise le cœur de Amon-Ra, le dieu des Deux Terres. Et il fut ordonné que l’événement soit enregistré dans les annales de la Maison de la Vie de sa Majesté pour que l’on s’en rappelle pour toujours. »

Le pharaon en question ou ‘Sa Majesté’ est Thoutmôsis III et l’événement a eu lieu durant la première année de son règne, aux environs de -1480 avant JC.

L’événement était d’une importance capitale comme l’indique si bien ce texte. Les réactions de terreur et de confusion des scribes sont cohérentes à la lumière de l’apparition d’un énorme objet volant non-identifié.

L’objet était apparemment silencieux et émettait un gaz toxique nauséabond. Sa forme était celle d’un disque « sans tête », probablement métallique car il était capable de réfléchir beaucoup de lumière à sa surface. Quelques jours plus tard, l’armada d’Ovnis toute entière s’est révélée au grand jour.

Le départ de la flotte est marqué par un événement étrange sans précédent: des poissons et d’autres « volatiles » tombèrent du ciel comme de la pluie. Les ovnis qui ont rechargé leur vaisseau en utilisant l’eau du Nil ont peut-être embarqué trop de passagers par erreur et ont décidé de s’en débarrasser? Peut-être bien.

Le papyrus Tulli ne dit pas si un contact a été établi avec les visiteurs, mais il est intéressant de noter qu’une civilisation extraterrestre était fortement intéressée par l’empire Egyptien tandis qu’il était à son apogée.

Personne ne sait ce qu’il est advenu du papyrus de nos jours. Quand le chercheur Samuel Rosenberg a écrit au Musée du Vatican pour obtenir une chance d’examiner l’ancien texte, il a obtenu la réponse suivante:

«Le papyrus Tulli n’appartient pas au Musée du Vatican. Il est désormais perdu et est introuvable.»

Sources: Le nouvel ordre mondial, Lock Lip, Humans Are Free.

En savoir plus sur Vincent Deroy

Depuis août 2012, je fouille sur le web à la recherche des cas paranormaux les plus étranges pour le site www.paranormalqc.com dont je suis le Rédacteur en chef. Handicapé de naissance, j'ai aussi été secrétaire-trésorier du musée de mon village pendant 6 ans et demi.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.