Le biographe de Nikola Tesla affirme que le scientifique est entré en contact avec des extraterrestres

Le biographe de Nikola Tesla affirme que le scientifique est entré en contact avec des extraterrestres

“…Il a dit que cela ressemblait à des gens qui se parlent entre eux. Il a pris des notes disant qu’il entendait en fait des êtres intelligents d’une autre planète discuter entre eux, bien qu’il ne sache pas quelle langue ils parlaient. Mais il avait quand même l’impression de les comprendre…”

Tim R. Swartz, un biographe bien connu de Nikola Tesla, affirme qu’il pourrait y avoir un lien entre l’inventeur futuriste et les extraterrestres intelligents, selon son livre semi-autobiographique The Lost Journals of Nikola Tesla : HAARP – Chemtrails and Secrets of Alternative 4.

Cette hypothèse ne fait qu’accentuer le mystère entourant Tesla, dont les documents et notes personnelles, pour la plupart, ont été confisqués par le gouvernement américain. Beaucoup de gens pensent que ses inventions pourraient être potentiellement dangereuses pour les intérêts de l’industrie.

Comme l’explique Swartz, lors du test de l’une de ses nombreuses inventions, Tesla a détecté des transmissions radio qui se prêtaient à des communications extraterrestres. Après cet événement, l’inventeur serait devenu obsédé par la construction de récepteurs radio meilleurs et plus puissants.

Lors du test de l’appareil, Swartz a affirmé dans une interview que Nikola Tesla avait entendu des transmissions radio qu’il pensait être en fait attribuées à des communications extraterrestres :

Il se demandait à l’époque s’il n’écoutait pas “une planète saluant une autre”, comme il le disait. À partir de ce moment, il est devenu quelque peu obsédé par la construction de récepteurs radio de plus en plus performants pour essayer de voir s’il pouvait répéter ce qu’il entendait.

“Il en est arrivé au point où il a affirmé qu’il recevait en fait des transmissions vocales. Il a dit que cela ressemblait à des gens qui se parlaient. Il a pris des notes disant qu’il entendait en fait des êtres intelligents d’une autre planète qui se parlaient, bien qu’il ne sache pas quelle langue ils parlaient. Mais il avait quand même l’impression de les comprendre”.

À l’époque, d’éminents scientifiques ont supposé que Mars serait un refuge probable pour des formes de vie intelligentes dans notre système solaire, et Tesla a d’abord pensé que ces signaux pouvaient provenir de la planète rouge.

Alors que les documents et notes personnelles les plus importants de Tesla sont entre les mains de l’armée américaine, Swartz affirme avoir acquis un certain nombre de documents privés lors d’une vente aux enchères en 1976.

L’auteur affirme que toutes ces informations ont disparu de la surface de la Terre après la visite de prétendus “Men in Black”.

Comme l’a noté le National Geographic, la plupart des travaux de Tesla ont été confisqués par le gouvernement mais la plupart de ses biens ont ensuite été remis à sa famille, et beaucoup se sont retrouvés au musée de Tesla à Belgrade, ouvert dans les années 1950.

Mais certains des documents de Tesla sont toujours classés secret-défense par le gouvernement américain.

Les inventions de Tesla vont bien au-delà de l’électricité. Il a fait des découvertes révolutionnaires telles que les communications radio sans fil, les moteurs à turbine, les hélicoptères (bien que ce soit De Vinci qui a eu l’idée en premier), les lampes fluorescentes et au néon, les torpilles et les rayons X, entre autres. Au moment de sa mort, Tesla possédait près de 700 brevets mondiaux.

“Je ne pourrai jamais oublier les premières sensations que j’ai éprouvées quand j’ai réalisé que j’avais observé quelque chose qui pourrait avoir des conséquences incalculables pour l’humanité. J’ai eu l’impression d’être présent à la naissance d’une nouvelle connaissance ou à la révélation d’une grande vérité.”

“Mes premières observations m’ont positivement terrifié car il y avait en elles quelque chose de mystérieux, pour ne pas dire de surnaturel, et j’étais seul dans mon laboratoire la nuit ; mais à ce moment-là, l’idée que ces perturbations soient des signaux intelligemment contrôlés ne s’était pas encore présentée à moi”.

“Les changements que j’ai notés se produisaient périodiquement et avec une suggestion si claire de nombre et d’ordre qu’ils n’étaient pas traçables à une cause connue de moi. Je connaissais, bien sûr, les perturbations électriques produites par le soleil, les aurores boréales et les courants terrestres, et j’étais aussi sûr que possible que ces variations n’étaient dues à aucune de ces causes”.

“La nature de mes expériences excluait la possibilité que les changements soient produits par des perturbations atmosphériques, comme certains l’ont affirmé sans réfléchir. C’est quelque temps après que la pensée m’est venue que les perturbations que j’avais observées pouvaient être dues à un contrôle intelligent”.

“Bien que je n’aie pas pu à l’époque déchiffrer leur signification, il m’était impossible de penser qu’elles étaient entièrement accidentelles. Le sentiment grandit constamment en moi que j’avais été le premier à entendre la salutation d’une planète à une autre. Un dessein résidait derrière ces signaux électriques”. – (Source : THE LOST JOURNALS OF NIKOLA TESLA)

Sources: Le nouvel ordre mondial, Astro Univers, 17 janvier 2021

En savoir plus sur Vincent Deroy

Depuis août 2012, je fouille sur le web à la recherche des cas paranormaux les plus étranges pour le site www.paranormalqc.com dont je suis le Rédacteur en chef. Handicapé de naissance, j'ai aussi été secrétaire-trésorier du musée de mon village pendant 6 ans et demi.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.