La NASA place son étude des ovnis sur une liste de haute priorité

La NASA place son étude des ovnis sur une liste de haute priorité

Un responsable a récemment déclaré : « C’est vraiment important pour nous, et nous y accordons une grande priorité. »

Dans son enquête à venir sur les ovnis, la NASA ne prend rien pour acquis.

De façon surprenante pour beaucoup, l’agence spatiale américaine, qui avait auparavant nié tout intérêt ou lien avec les OVNIs, a changé de page, devenant tout à coup extrêmement intéressée à découvrir ce que sont les OVNIs.

Selon une annonce récente de l’agence, elle va mener une enquête scientifique sur les OVNIs (objets volants non identifiés), ou, comme ils ont été rebaptisés il n’y a pas si longtemps, les UAP (phénomènes aériens non identifiés), après qu’un groupe de recherche dédié ait été présenté au public en juin.

Les responsables de la NASA ont déclaré à l’époque que les principaux objectifs de l’agence seraient d’identifier et de caractériser les données relatives aux ovnis. Ils détermineront également une approche pour la collecte des observations futures et détermineront comment ces données peuvent être utilisées pour améliorer notre compréhension de ces mystérieux objets du ciel.

L’astrophysicien David Spergel, basé à New York et président de la Fondation Simons, dirigera l’étude.

Un montant estimé à 100 000 dollars sera consacré au projet, qui débutera à l’automne et durera environ neuf mois. Toutefois, les responsables du Science Mission Directorate (SMD) de la NASA ont déclaré mercredi 17 août que l’agence s’efforçait de respecter son calendrier.

L’administrateur adjoint adjoint du SMD chargé de la recherche, Daniel Evans, a déclaré lors de la réunion publique de mercredi que les préparatifs de l’étude des UAP se poursuivent à plein régime.

« C’est vraiment important pour nous, et nous y accordons une grande priorité », a-t-il déclaré.

M. Evans a indiqué que le groupe d’étude serait composé de 15 à 17 membres. L’équipe sera composée de « certains des plus grands spécialistes mondiaux des données, des praticiens de l’intelligence artificielle, des experts en sécurité aérospatiale, tous ayant une tâche spécifique : expliquer comment toute la portée de la science et des données peut être appliquée à l’UAP. »

Evans et son équipe ont identifié les meilleurs candidats pour le panel et seront examinés par Bill Nelson, administrateur de la NASA, après la réunion de mercredi.

Une fois que Nelson aura donné son accord, les choses commenceront à tourner pour les nominations officielles des membres du panel.

M. Evans espère que les nominations seront terminées d’ici octobre.

« Mais je croise les doigts et je dis que nous pourrions être en mesure de le faire plus tôt que cela ».

On s’attend à ce que de nombreuses personnes, et pas seulement les inconditionnels des ovnis, lisent avec impatience l’enquête à venir de la NASA. Les responsables de l’agence ont déclaré qu’ils espéraient que l’étude contribuerait à faire entrer la recherche sur les ovnis dans le courant de la science rigoureuse et objective.

Et c’est ce dont le phénomène OVNI a besoin à l’heure actuelle : des scientifiques qui apportent leurs connaissances, leurs idées et leur curiosité et appliquent des méthodes scientifiques pour tenter de répondre à ce qui est peut-être la plus grande question qui se pose : les OVNIs sont-ils des vaisseaux spatiaux venus d’autres mondes ?

Mais la NASA n’est pas seule dans sa quête de réponse à cette question.

Le Pentagone des États-Unis a également exprimé son intérêt pour le phénomène OVNI. Les responsables ont récemment donné un nom à son bureau des OVNIs et ont même inclus l’étude des OVNIs dits transmédiums dans leurs objets.

Source: Astro Univers

En savoir plus sur Vincent Deroy

Depuis août 2012, je fouille sur le web à la recherche des cas paranormaux les plus étranges pour le site www.paranormalqc.com dont je suis le Rédacteur en chef. Handicapé de naissance, j'ai aussi été secrétaire-trésorier du musée de mon village pendant 6 ans et demi.

Un commentaire

  1. Cette, soit disons, déclaration d’un responsable de la Nasa, est aussi surprenante, qu’elle vient après, celle annoncer par le Pentagone, sur un nouveau, bureaux, d’études, comme si c’été la première fois, c’est de la poudre aux yeux, a mon avis c’est une façon d’évité certaines déclarations promises, qui ne se feront jamais, car il n’y à rien a dire, une seule chose qui les intéresse, récupérer le plus possible, de vaisseaux extraterrestres, dans le but, de développé une technologie, comme celle des E T le but est d’être toujours les plus performants, et les plus puissants, en armements au Monde, je constate que la Nasa, est la, plus mieux placé, pour filmer, une énormité de vaisseaux, et qui les à vraiment filmé, et les plus bénéficiaires, ne sont autres que leurs propres membres lier a la Nasa.il ma suffit de suivre une d’un membre de la NASA, pendant a peine cinq minutes, et à la fin, j’ai découvert vu la quantité de vaisseaux qui rentrent et qui sortent, pour me rendre compte finalement, JUPITER et URANUS sont des planètes Habitables, a part d’autres planètes, que j’avais découvertes auparavant.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.