Dimanche , 5 Décembre 2021
La mystérieuse boule de feu qui s’est écrasée sur Terre et s’est consumée n’était pas une Météorite

La mystérieuse boule de feu qui s’est écrasée sur Terre et s’est consumée n’était pas une Météorite

Quelque chose de lumineux est tombé et était assez chaud pour déclencher plusieurs incendies au Chili récemment, et il semble que ce n’était pas quelque chose de naturel.

Les enquêteurs ont prélevé des échantillons de broussailles brûlées par la boule de feu.

Aujourd’hui, après une enquête préliminaire, des représentants du Service national de géologie et d’exploitation minière du Chili affirment qu’ils ont écarté l’hypothèse d’une météorite qui s’est désintégrée comme cause, après avoir échoué dans leur quête de trouver des morceaux de roches spatiales dans sept sites où des feux avaient éclaté.

Alors, à quoi avons-nous affaire ? Juste des déchets spatiaux surchauffés qui rentrent dans l’atmosphère ou quelqu’un teste-t-il ses lasers spatiaux sur des broussailles chiliennes ? Techniquement, il s’agit d’objets volants non identifiés. Oui, des ovnis. Bien qu’il n’y ait rien d’assez gros pour rouvrir les X-Files, il semblerait que c’est bien un objet volant non identifié.

Après la diffusion de la nouvelle dans les médias sociaux la semaine dernière, l’astronome et astrophysicien chilien Jose Maza a déclaré à la chaîne nationale TVN que l’objet était probablement une météorite ou un débris spatial.

Les météorites étant exclues, cela semblerait indiquer qu’il s’agit de morceaux d’un vieux satellite ou peut-être d’un propulseur de fusée qui a flambé dans le ciel chilien. Les géologues qui ont enquêté sur les lieux ont déclaré à TVN qu’ils procédaient à une analyse plus détaillée des échantillons sur le sol et qu’ils publieraient leurs conclusions plus tard en octobre.

Cela pourrait signifier que les géologues ont trouvé des morceaux de métal qui pourraient indiquer que des débris spatiaux d’origine humaine se sont consumés, mais ils vérifient de nouveau le type de matériau qu’ils ont trouvé. Il est logique de s’assurer qu’ils n’ont pas collectionné une autre sorte de métal ou peut-être même un nouvel élément créé par une civilisation extraterrestre lointaine qui aime se présenter en cramant des buissons.

Enfin, tout pour dire : ce n’est certainement pas un coup des extraterrestres.

Il est très rare que des débris spatiaux causent des dommages au sol, car ils tombent habituellement dans l’océan ou dans des régions éloignées. On a signalé à l’occasion que des fusées d’appoint avaient fait des dégâts à la suite de lancements à l’intérieur des terres en Chine, mais il n’y a pas eu de morts ou de blessés graves dus à des débris spatiaux.

Source: Cnet, le 2 octobre 2019 – Traduction par Nouvelordremondial

En savoir plus sur Vincent Deroy

Depuis août 2012, je fouille sur le web à la recherche des cas paranormaux les plus étranges pour le site www.paranormalqc.com dont je suis le Rédacteur en chef. Handicapé de naissance, j'ai aussi été secrétaire-trésorier du musée de mon village pendant 6 ans et demi.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.