Vendredi , 9 Décembre 2022
La fuite d’une vidéo d’un radar montrant un essaim d’ovnis

La fuite d’une vidéo d’un radar montrant un essaim d’ovnis

Quelques jours après que l’ancien président américain Barack Obama a déclaré que l’armée disposait de preuves concernant de mystérieux objets volants, un réalisateur de documentaires a publié un clip vidéo représentant des images radar qui montrent, selon lui, un essaim d’objets volants non identifiés (OVNI) près d’un navire de la marine.

Jeremy Corbell a publié le clip de 46 secondes sur Twitter, précisant qu’il a été pris depuis l’USS Omaha le 15 juillet 2019. Corbell, un passionné d’ovnis et cinéaste à l’origine du documentaire de 2018 « Bob Lazar : Area 51 & Flying Saucers », a déclaré que les séquences montraient une « série importante d’événements ovni ».

Dans le clip, un écran radar est montré avec plusieurs objets se déplaçant autour du vaisseau. À un moment donné, on entend un homme non identifié dire : « Nom d’un chien ! Ils se déplacent rapidement… Ils font demi-tour. »

Jusqu’à 14 ovnis peuvent être vus sur le radar. La vitesse des ovnis, comme l’affirme le post Instagram, allait d’environ 70 kilomètres par heure à 250 kilomètres par heure, la vitesse qui se trouve comparable à trois fois plus rapide que l’USS Omaha, le navire de la marine qui aurait été essaimé par les ovnis.

Il a expliqué que la rencontre du 15 juillet 2019, au large de San Diego, a duré deux heures, de 21 heures à 23 heures, et s’est terminée lorsqu’un des objets de 1,8 mètre a plongé dans l’océan.

Aucune épave n’a jamais été récupérée sur les lieux lorsqu’un sous-marin américain est allé enquêter.

Le documentariste, qui dirige le site Web Extraordinary Beliefs, affirme que des images fixes de cette séquence ont été incluses dans un briefing destiné au groupe de travail américain sur les ovnis.

« Nous ne savons pas ce que la marine ou le Pentagone pourraient être disposés à dire, le cas échéant, au sujet de l’incident de l’USS Omaha (et des rencontres connexes avec l’UAP) », a déclaré M. Corbell. « Mais nous sommes convaincus que l’incident est un mystère légitime – et nous attendons avec impatience toute information qui pourrait nous parvenir. »

Les ovnis – désormais plus communément appelés « phénomènes aériens non identifiés » (PAN) dans les milieux scientifiques et du renseignement – sont passés du statut de théorie de la conspiration marginale à celui de véritable préoccupation en matière de sécurité.

Et jusqu’à présent, il n’y a pas de réponses publiques à ce qui semble se passer dans nos cieux.

Cependant, les responsables américains ont commencé à prendre une mesure sans précédent en confirmant l’authenticité des vidéos filmées par des navires et des avions de guerre sur leurs étranges rencontres.

Ils ont admis qu’ils ne connaissaient pas l’origine de ces objets étranges, alors que les appels se multiplient aux États-Unis pour une divulgation généralisée afin de découvrir ce que les gouvernements du monde entier cachent sur les ovnis, le cas échéant.

Source: Astro Univers

En savoir plus sur Vincent Deroy

Depuis août 2012, je fouille sur le web à la recherche des cas paranormaux les plus étranges pour le site www.paranormalqc.com dont je suis le Rédacteur en chef. Handicapé de naissance, j'ai aussi été secrétaire-trésorier du musée de mon village pendant 6 ans et demi.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.