Vendredi , 30 septembre 2022
Un étrange signal qui se répète, vient de l’espace

Un étrange signal qui se répète, vient de l’espace

En date du 7 mars 2016.

C’est la première fois que nous rencontrons un signal comme celui-ci qui se répète. De toute l’étrangeté de l’univers, les sursauts radio rapides (FRB) sont parmi les plus étranges. Bien sûr, les possibles (probablement pas) mégastructures extraterrestres pourraient les battre dans une bagarre astrophysique, mais les FRB sont vraiment étranges.

Pourquoi sont-ils étranges ? Eh bien, ce sont des rafales intenses d’ondes radio qui ne durent que pendant un instant (quelques millièmes de seconde), seulement 20 d’entre eux ont déjà été remarqués, et nous avons seulement potentiellement mis en évidence la galaxie d’origine pour un de ces 20 FRB. En plus de leur allure mystérieuse, ce dernier événement est actuellement un sujet de débat. Nous n’avons fondamentalement aucune idée de ce qu’ils sont, ou d’où ils viennent. Pendant longtemps, les scientifiques pensaient qu’ils pourraient être causés par des explosions ou des collisions d’étoiles lointaines.

Puis, l’un des FRB a commencé à se répéter. Habituellement, un FRB se produit seulement une fois, une seule rafale provenant d’une partie inconnue du ciel, mais dans un article publié cette semaine dans Nature, les chercheurs ont trouvé une séquence répétitive d’un total de 10 FRB.

« Non seulement ces sursauts se répètent, mais leur éclat et les spectres diffèrent également de ceux des autres FRB », a dit Laura Spitler, auteur principal de l’article.

Alors maintenant, au lieu d’une seule catégorie bizarre de signaux radio étranges, les astronomes ont une toute nouvelle catégorie à traiter. Il y a une certaine spéculation qu’au lieu d’être provoqué par une explosion ou un autre cataclysme, ce FRB à répétition a été causé par une étoile à neutrons en rotation, mais nous ne saurons pas jusqu’à ce que nous aurons plus d’informations.

« Une fois que nous avons précisément localisé la position des répéteurs sur le ciel, nous serons en mesure de comparer les observations des télescopes optiques et à rayons X et nous verrons s’il y a une galaxie là-bas », a dit Jason Hessels un auteur correspondant du journal. «Trouver la galaxie hôte de cette source est essentielle pour comprendre ses propriétés ».

Heureusement, les chercheurs qui travaillent à ce sujet obtiendront bientôt l’aide de trois nouveaux radiotélescopes énormes, qui vont commencer l’opération l’année prochaine. Espérons que les nouveaux instruments seront en mesure de fournir des réponses supplémentaires en plus d’éclaircir ce mystère.

Sources: Le nouvel ordre mondial, Popular Science.

En savoir plus sur Vincent Deroy

Depuis août 2012, je fouille sur le web à la recherche des cas paranormaux les plus étranges pour le site www.paranormalqc.com dont je suis le Rédacteur en chef. Handicapé de naissance, j'ai aussi été secrétaire-trésorier du musée de mon village pendant 6 ans et demi.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.