Reconstitution sur ordinateur de l'OVNI basée sur la description et les dessins de Kevin.
Reconstitution sur ordinateur de l'OVNI basée sur la description et les dessins de Kevin.

Enlèvement sur Le North Canol Road. 2e partie.

Pour lire la première partie de ce dossier d’enlèvement

Voici la suite de ce cas incroyable qui c’est passer au Yukon en 1987.

Je me suis fait un café, je pouvais percevoir une sorte de vrombissement au dessus de la caravane. Je pouvais sentir une vibration dans tout ce qui m’entourait (la caravane, l’air, etc.) Après 10 minutes tout a cessé. J’avais un mauvais sentiment comme s’ils étaient dehors. Je n’ai pas osé regarder par la fenêtre.

Plus tard dans la nuit, je ne pouvais pas dormir à cause du café que j’avais bu. J’ai commencé à avoir des flashbacks des événements passés. Je me souviens d’être comme dans un rêve avec des flashes PAR-DESSUS comme si je volais, je voyais les montagnes, les rivières et les forêts défiler à une très grande vitesse »

J’ai alors perçu d’autres bruits et il m’a semblé que je me réveillais. J’ai ouvert les yeux et ne pouvais voir que du noir, un noir d’encre profond. J’ai soudain aperçu un visage dans cette obscurité, je regardais dans les yeux de cette créature grise.

Je pouvais entendre dans mon esprit une voix disant que « il ne faut pas s’inquiéter « . Je pouvais l’entendre parler en pensées. Il y avait 3 ou de 4 de ces types autour de moi, mais seulement un m’a parlé. Je n’ai pas revu les deux créatures que j’avais vues plus tôt sur la route (note : les aliens qu’il voyait étaient de type « gris » typique tandis que ceux au bord de la route étaient « insectoïdes ».)

Je me suis assis et comme si j’avais une idée de ce qui allait se dérouler, j’ai demandé : « vous allez faire des expériences sur moi? » « Elles ont été déjà faites. » Je me sentais bien, à part une sensation étrange dans mes mains, tout semblait normal. J’ai frotté mes mains, sans les regarder, car ce qui m’entourait était très étrange. Je n’ai éprouvé aucun malaise. J’ai demandé à l’être près de moi si je pouvais voir ma planète et il dit « bien sûr ». Alors, j’ai marché vers la fenêtre où se trouvait une machine ressemblante à grande photocopieuse, il m’a demandé de ne pas la toucher, j’ai répondu « ne t’inquiète pas, je ne touche à rien « .

Le schéma de Kevin de l'endroit où il a repris conscience et où l'être lui a montré l'image.
Le schéma de Kevin de l’endroit où il a repris conscience et où l’être lui a montré l’image.

Il a alors dit « cette grosse étoile blanche lumineuse, c’est chez toi » Je ne m’y connais pas en astronomie, mais j’ai toujours pensé la terre était bleue. Il m’a également expliqué des choses au sujet de l’espace et des étoiles, etc, mais je ne me souviens plus de tout ça. Ensuite, il m’a demandé si je voudrais partir en voyage. J’ai répondu « pas encore », je me suis senti que très honoré, mais j’ai estimé que le temps n’était pas encore venu pour cela. La première partie de l’expérience était très effrayante, mais une fois que j’étais avec eux, je les ai trouvés amicaux et leurs regards ne m’ont pas dérangé. Ils ont semblé réellement comme de vieux amis. On m’a dit que je devais oublier tout cela, j’étais très déçu.

Ils m’ont donné un verre clair, rempli au 3/4 d’un liquide jaune et m’ont dit de le boire que cela m’inciterait à tout oublier. Je leur ai dit que je ne veux pas oublier une expérience comme celle-ci, que je devais m’en rappeler ! On m’a dit que c’était pour mon bien que j’oublie. J’ai donc pris 3 petites gorgées et j’ai reposé le verre. Ensuite, je me suis retrouvé sur la route, effrayé à mort et à vouloir me sauver. Le lendemain, les deux autres gars sont arrivés, je ne leur ai rien raconté.

Notes supplémentaires :
1) Quand l’être m’a tiré dessus avec cette espèce de lampe-torche, j’ai éprouvé ce qu’ils appellent « le cône du silence ». Il a semblé que le temps s’était arrêté, que rien n’existait plus et que j’étais hors de la réalité. C’était la tranquillité la plus absolue jamais imaginée. J’étais vraiment effrayé, voulais hurler « non! », mais tout ce qui est sorti était un grognement. Tout est devenu obscur et j’ai eu la sensation de voler dans le ciel à une vitesse terrible. J’ai également eu l’impression d’être comme étiré, comme si mes pieds étaient sur la terre et que mon corps était dans le ciel. Mon corps entier se sentait tiré vers le ciel.

Extrait de la figure 10. Reconstitution par Patty D. et Jim G.
Extrait de la figure 10. Reconstitution par Patty D. et Jim G.

2) L’OVNI que j’ai observé se déplaçait lentement en face de moi, j’ai pensé que je ferais mieux de la photographier. Mon appareil-photo était juste à l’intérieur de ma veste, dans ma poche de chemise et il était facile de l’atteindre rapidement. Une sorte de sentiment calmant m’est parvenu, je me suis senti très calme, me disant « ce n’est pas une grande affaire », « je n’ai pas besoin de m’inquiéter », « je ne dois pas avoir de photo ».

Après j’ai pensé, quel comportement bizarre. J’avais deux appareils-photo à ma disposition et j’étais toujours sous « surveillance » quand les occasions pour prendre des photos se présentaient. Je pensais qu’une photo d’OVNI n’est pas importante.

3) Tout en conduisant de Ross River vers la caravane, j’avais le sentiment que quelque chose de peu commun pourrait se produire, mais je n’aurais jamais pensé à cela.

4) Avant que cet incident ne se produise, je ne portais aucun intérêt et n’avais aucune connaissance à ce sujet. Un jour j’ai décidé d’écrire toute mon expérience et ensuite, je me suis acheté quelques livres sur les Ovnis. Après les avoir lus, je me suis rendu compte que je ne suis pas le seul, et que mon expérience n’est pas unique.

5) Bien que j’aimerais raconter, je me sens très peu disposé à le faire. Moins de 10 personnes sont au courant depuis que cette histoire s’est produite. Chaque fois que je raconte cela à quelqu’un, je me sens comme si je brisais la promesse que je leur ai faite de ne rien dire à personne. Peut-être que ce sentiment ne vient que de moi ou peut être qu’il a été programmé dans mes pensées pour me faire tenir tranquille. Je ne sais pas. J’ai décidé d’en parler, car je suis certain que d’autres personnes ont vécu la même chose et n’osent pas le dire.

6) Quand je suis retourné à Ross River, j’ai repensé à la sensation dans des mes mains quand je me suis assis sur le lit (avec les êtres). J’ai regardé mes mains et j’ai été effrayé de voir des marques dans chaque paume. Je ne les avais pas remarquées avant. Au fil des années, j’ai demandé à deux médecins et à quatre infirmières s’ils savaient d’où pourraient provenir ces marques et ils m’ont répondu qu’ils n’avaient jamais vu une chose pareille.

En septembre 2000, j’ai interrogé mon médecin à ce sujet, il m’a dit qu’il connaissait, m’a donné un terme (je ne m’en rappelle plus maintenant). Mais tous n’ont eu aucune idée ce qui a pu en être la cause. Coïncidence ? Je ne sais pas. Je les ai toujours.

Les mains de Kevin
Les des aspects les plus mystérieux du cas de Kevin a été l’apparition de marques sur ses mains après l’incident.

Scoop marks sur les paumes de Kevin après l'incident. Cette photo a été prise le 9 juillet 2000, 13 ans plus tard.
Scoop marks sur les paumes de Kevin après l’incident. Cette photo a été prise le 9 juillet 2000, 13 ans plus tard.

Ce qui suit est plus de détails que Kevin a fournis au sujet de ces marques:

Les marques n’existaient pas avant l’événement du 4 septembre 1987.

Kevin a mentionné, « Je me rappelle, avoir frotté mes mains l’une contre l’autre » (en raison d’une étrange sensation dans ses mains) tandis qu’il parlait avec les extraterrestres.
Kevin a finalement examiné ses mains quelques jours plus tard. « J’ai été totalement choqué de voir une marque dans ma main. Ensuite j’ai regardé mon autre main et je n’arrivais pas à le croire, il y en avait une là aussi. » Elles se sont empirées et sont devenues plus marquées dans les 10 jours à deux semaines. Il leur a fallu seulement ce temps pour devenir comme elles sont encore aujourd’hui.

Au cours des années, Kevin a demandé À divers médecins et infirmières ce qu’ils pensaient à leur sujet sans leur donner le contexte sur la façon dont il a pensé qu’il les a eues. La plupart n’en avaient aucune idée. Cependant, un docteur a demandé, « Oh, vous avez cela depuis deux-trois semaines ou de quelque chose comme cela? » Kevin a répondu, « Non, je les ai depuis 8 ans ». Les yeux du docteur se sont écarquillés et il a été tout étonné par la réponse de Kevin. Le docteur a demandé à Kevin s’il avait le moindre problème avec ses mains pour « prendre quelque chose ». Kevin a répondu, « non, je peux jouer de la guitare aucun problème. » Le docteur a dit à Kevin que s’il ne devait jamais développer un tel problème, ils pourraient faire quelques coupes pour se débarrasser de la tension et que le traitement n’est pas une grande affaire. Le docteur a dit à Kevin le nom de ce désordre, mais Kevin ne pouvait pas se le rappeler quand il a été interviewé par l’auteur environ 5 ans après. Le docteur a également dit à Kevin que la profession médicale ne sait pas quelle en est la cause.

L’auteur a exécuté une recherche sur l’Internet sur des « problèmes concernant les mains » et une condition a été trouvée qui correspond étroitement à ce que le docteur a dit à Kevin. Cela s’appelle la contracture de Dupuytren.

La contracture de Dupuytren

La contracture de Dupuytren est une maladie dont la cause est inconnue. mais qui affecte le plus souvent des hommes de descendance européenne nordique, ce qui indique qu’elle pourrait être héréditaire. Elle se produit quand le tissu connectif sous la peau commence à s’épaissir et se raccourcir. Cela débute d’abord comme un nodule indolore ressemblant à une callosité, le plus généralement à la base de l’annulaire. Une ou les deux mains peuvent être affectées. Si la condition progresse, le tissu se serre et il peut tirer les doigts vers la paume de la main. Pour quelques personnes, cette condition peut progresser jusqu’à ce que les doigts ne puissent plus exécuter les fonctions habituelles. Si la condition progresse autant, la chirurgie est la seule manière de corriger le problème. Pour d’autres personnes, elle produit seulement les symptômes initiaux d’une formation de type callosité. Pour plus d’information, cliquer sur ce lien externe; http://orthoinfo.aaos.org/fact/thr_report.cfm?thread_id=140&topcategory=hand

Est-ce que Kevin a une contracture de Dupuytren?

Kevin n’a été jamais diagnostiqué comme ayant cette condition bien que ce soit toujours une possibilité. À part les marques sur les mains, il n’a développé aucune incapacité. Kevin peut placer ses mains à plat sur la table sans problème (ce qui constitue un test pour voir si un cas de contracture de Dupuytren est assez grave pour exiger la chirurgie). Il peut également jouer de la guitare sans le problème.

Il y a une gamme de possibilités qui pourraient expliquer les marques sur des mains de Kevin:

Kevin a développé une forme douce de contracture de Dupuytren par coïncidence avec l’incident.
Quelque chose que les extraterrestres ont fait ou quelque chose pendant la rencontre a par inadvertance déclenché une forme douce de contracture de Dupuytren.

Les marques ne sont pas une contracture de Dupuytren, mais sont le résultat d’une certaine opération que les extraterrestres ont effectué sur Kevin. Une spéculation évidente serait que les étrangers ont placé une certaine sorte d’implant dans la paume de ses mains.

Note: Ce cas est vraiment incroyable.

En savoir plus sur Vincent Deroy

Depuis août 2012, je fouille sur le web à la recherche des cas paranormaux les plus étranges pour le site www.paranormalqc.com dont je suis le Rédacteur en chef. Handicapé de naissance, j'ai aussi été secrétaire-trésorier du musée de mon village pendant 6 ans et demi.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.