Vendredi , 2 Décembre 2022
Une cité Annunaki de 200,000 ans découverte en Afrique

Documentaires: Une cité Annunaki de 200,000 ans découverte en Afrique

En date du 18 juillet 2015.

Zimbabwe, Afrique.

L’éditeur et auteur Michael Tellinger a présenté son étude d’anciennes ruines en Afrique. Il croit qu’elles étaient associées avec une civilisation extraterrestre, les Annunaki, il y a plus de 200,000 ans, quand ils sont venus sur Terre pour modifier l’humanité afin de chercher de l’or.

Les ruines, qu’il a analysées avec Johan Heine, comportent des centaines de structures complexes sur plusieurs kilomètres.

Les structures montrent des preuves de leur ancienneté ont été abîmées par l’érosion, a t-il expliqué. Il appelle les ruines les plus importantes « le calendrier d’Adam », un calendrier monolithique qui était utilisé en ces jours antiques.

Les Annunaki ont bricolé et modifié le génome humain pour que nous puissions travailler dans des mines, a dit Tellinger, en prenant les travaux de Zecharia Sitchin comme références.

Parmi les ruines se trouvent des formes hexagonales qui étaient utilisées pour les plateformes de clonages. En outre, il a suggéré que plusieurs structures, contiennent du quartz qui était utilisé pour alimenter en électricité les colonies.

En étudiant la zone avec des cartographies aériennes, Tellinger a déterminé qu’il y avait trois grandes villes, de 60 kilomètres x 60 kilomètres dans le Grand Zimbabwe.

Au sein des ruines, les premières pyramides peuvent être découvertes et les détails taillés dans la roche comprennent le symbole du Ankh, des milliers d’années avant que la civilisation égyptienne ne l’utilise, dit-il.

Sources: Le nouvel ordre mondial, Bibliotecapleyades.

En savoir plus sur Vincent Deroy

Depuis août 2012, je fouille sur le web à la recherche des cas paranormaux les plus étranges pour le site www.paranormalqc.com dont je suis le Rédacteur en chef. Handicapé de naissance, j'ai aussi été secrétaire-trésorier du musée de mon village pendant 6 ans et demi.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.