Documentaire: Tornade spatiale : y a-t-il un risque pour la terre ?

Documentaire: Tornade spatiale : y a-t-il un risque pour la terre ?

En date du 17 janvier 2014.

Voici un documentaire sur les tornades dans l’espace et les différences avec celles sur terre.

Une tornade est un phénomène météorologique qui ravage tout sur son passage. L’état le plus touché est le Texas où chaque printemps devient la saison des tornades. Ces tornades sont le résultat du réchauffement de notre planète par le soleil. Grâce à l’inclinaison de la planète, nous avons quatre saisons. De ce fait, la saison des tornades ne durent qu’une saison.

Ce qui n’est pas le cas d’une planète découverte en 2013. C’est l’équipe de l’observatoire spatiale Kepler qui a localisé cette planète. Elle se trouve à 2700 années lumières de la nôtre et remplirai les mêmes conditions que la terre. Elle est même baptisée « Super terre ». Elle est une fois et demi plus grosse que la terre et elle se trouve à une distance équivalente de son étoile que la terre du soleil. Son inclinaison est, par contre, différente et n’aurait pas de saisons. De ce fait, il pourrait y avoir des tornades tout au long de l’année.

Sur terre, les tornades les plus fortes ont des vents allant jusqu’à 500 km/h. Mais sur cette super terre, les scientifiques ne connaissent pas son climat et ils ont estimé qu’il pourrait y avoir des tornades trois ou quatre fois plus grosse que sur terre. Pour cela, il faut des continents plats avec des températures froides et une eau chaude.

Mais ce ne sont pas les seules planètes à abriter des tornades. Les astronomes ont souvent relevé plusieurs tourbillons de poussières sur Mars. Ces derniers peuvent mesurer les trois quarts d’un terrain de football en diamètre et sur une hauteur de 20 km. Il est possible, également, qu’il y a de monstrueuses tornades sur Saturne, Jupiter et Neptune. Une sonde spatiale a photographié le pôle sud de Saturne et on y voit des nuages d’une tornade lors d’un orage super cellulaire sur terre.

Notre soleil a, aussi, son lot de tornades. Celles-ci peuvent atteindre la largeur de cinq fois la terre et haute de dix fois son diamètre. Elles atteignent leur maximum en même temps que les tâches solaires. Les plus grosses surviennent tous les onze ans, mais le soleil est victime de tornades plus petites toute l’année. Ces dernières font, environ, 1500 km de large et peuvent aller jusqu’à 3000 km de haut. Leurs vents peuvent atteindre 9600 km/h. Ces tornades expulsent des jets de plasma, qui atteignent la terre et créent de magnifique aurores boréales.

Imaginez un instant qu’un tornade aussi grosse frappe la terre. La zone de destruction s’étendrait sur deux millions de kilomètres. Les bâtiments s’envoleraient comme des châteaux de cartes et les dégâts seraient considérables. Rien ne survivrait sur son passage.

La plus grosse tornade enregistrée sur terre, a frappé le Nebraska en 2004. Elle était si énorme qu’elle a laissé un couloir de débris de 4 km de large. En 2011, 358 tornades ont frappé 21 états américains.

Sur le soleil, on a dénombré 11 000 tornades, qui font rages en permanence. Ces tornades sont des tourbillons de gaz brûlant et sont remplis de champ électromagnétique.
Les tornades qui se produisent dans l’univers sont faites de plasma, contrairement à celles sur terre, qui sont faites d’eau, d’air et de vent. Heureusement pour nous, elles sont peu fréquentes sur terre, mais se produisent régulièrement dans l’espace.

Par chance, ce genre de tornade a très peu de chance de frapper la terre. Par contre, si un vaisseau spatial croisait le chemin de l’une d’entre elles, cela serait catastrophique. Il ne ressentirait pas physiquement la tornade, mais les radiations seraient dévastatrices.

Les tornades de l’espace sont des monstres comparés à celles que nous connaissons sur terre. Si un jour, l’une d’elles atteignaient la terre, rien n’y survivrait.

Source: mystere-tv.com

NDLR: Très intéressant.

NDLR: Malheureusement, la vidéo a disparue

En savoir plus sur Vincent Deroy

Depuis août 2012, je fouille sur le web à la recherche des cas paranormaux les plus étranges pour le site www.paranormalqc.com dont je suis le Rédacteur en chef. Handicapé de naissance, j'ai aussi été secrétaire-trésorier du musée de mon village pendant 6 ans et demi.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.