Vendredi , 3 Décembre 2021
Des extraterrestres ont-ils fait échouer une mission spatiale Indienne ?

Des extraterrestres ont-ils fait échouer une mission spatiale Indienne ?

Peu après que l’organisation indienne pour la recherche spatiale (ISRO) ait perdu le contact avec son atterrisseur lunaire Chandrayaan-2 alors qu’elle était en train de descendre vers la surface de la lune, un ufologue indien a prétendu que cet échec avait une origine extraterrestre.

Sabir Hussain, un célèbre ufologue indien et directeur de INSUFOS (Indian Society for UFO Studies), a publié une déclaration accusant les extraterrestres d’avoir fait échouer cette mission spatiale pour avertir le gouvernement indien de ne pas augmenter son arsenal déjà considérable d’armes nucléaires.

Il explique :

« Vous ne serez pas autorisés à atterrir sur la lune à moins que ‘ils’ décident de vous en donner l’autorisation. Les ufologues du monde entier estiment que les extraterrestres ont envoyé un message au gouvernement indien pour qu’il ‘se débarrasse de ses armes nucléaires avant d’explorer d’autres mondes’ ».

« L’Inde et le Pakistan se menacent ouvertement d’attaques nucléaires. Mais ce que les dirigeants de ces deux pays ne réalisent pas, c’est qu’ils ne peuvent utiliser leurs armes nucléaires que si les OVNI ne les autorisent. À mon avis, ce qui s’est passé avec l’atterrisseur Vikram n’est qu’un avertissement des OVNI pour les dirigeants indiens : si vous ne pouvez pas prendre soin de votre propre monde, n’allez pas dans d’autres. »

Mais comment savoir si cet échec est dû à une civilisation extraterrestre et non à un dysfonctionnement de l’ingénierie causé par l’homme ? Il répond en rapportant l’une des histoires les plus répétées d’ingérence extraterrestres sur des humains utilisant des armes nucléaires.

« Plus de messages sont susceptibles de nous parvenir dans le futur. Robert Salas, officier de lancement de missiles de l’US Air Force, a vu un OVNI mettre hors service 10 missiles nucléaires sous son commandement en 1967. Depuis cet événement, il est également de cet avis ».

Il fait référence au célèbre incident de 1967, rapporté par le capitaine de l’armée de l’air, Robert Salas, au cours duquel 16 missiles nucléaires sont devenus non opérationnels sur deux installations de lancement différentes immédiatement après que les gardes aient vu des OVNIS planant à 10 mètres au-dessus d’eux. Toutefois le personnel de l’armée de l’air ne parvinrent pas à les identifier.

Une enquête officielle n’a pas permis de trouver une explication définitive à cet incident ni à un autre incident similaire survenu dans une base du Dakota du Nord en 1966 et relaté par le témoin David Schindele, capitaine à la retraite de l’armée de l’air. Les deux hommes ont répété à maintes reprises que l’armée et le gouvernement américains ne tenaient jamais compte de ces incidents. En outre, de nombreux rapports d’ovnis observés près des centrales nucléaires ont souvent été rapportés, souvent liés à des fuites ou à d’autres accidents. Ces histoires ont amené certains chercheurs à penser que les extraterrestres tenteraient d’empêcher les humains de s’autodétruire.

Hussain fait ensuite référence aux observations rapportées par les astronautes Edgar Mitchell, Gordon Cooper et Donald Slayton, ainsi que par les cosmonautes Yevegni Khrunov, Vladimir Kovalyonok et Pavel Popovich. Il demande également si cela pourrait être la raison pour laquelle les États-Unis et la NASA n’ont pas renvoyé d’humains sur la Lune depuis les années 1970 avant de souligner un lien souvent négligé avec certaines rencontres récentes entre des militaires et des ovnis.

« Les OVNIS sont très préoccupés par le fait que les humains jouent avec les armes nucléaires. En 2014-2015, des OVNI ont été observés près des porte-avions nucléaires américains, Theodore Roosevelt et Nimitz, comme l’ont raconté des officiers de la marine américaine au New York Times en mai 2019. »

Sachant cela, la possibilité que les extraterrestres aient mis hors service l’atterrisseur lunaire Chandrayaan-2 en guise d’avertissement aux dirigeants indiens paraît plausible.

« L’ISRO poursuit ses efforts pour rétablir le lien avec le ‘Vikram’ l’atterrisseur de Chandrayaan 2 … avec une ‘orientation correcte’. Il peut toujours générer de l’énergie et recharger ses batteries avec des panneaux solaires. »

Les médias indiens rapportent que l’ISRO avait localisé l’atterrisseur et espérait qu’il était simplement mal orienté et qu’il resterait peut-être au moins une partie de ses panneaux solaires inclinée vers le soleil – suffisamment pour recharger ses batteries. Si cette tentative est une réussite, que va-t-on apprendre des derniers moments de la descente de Chandrayaan 2 ? Cela confirmera-t-il ce que Sabir Hussain a déclaré ? Cela expliquera-t-il pourquoi les extra-terrestres ne l’ont pas achevé ? Ont-ils donné un message final pour l’humanité ? Une solution au chaos qui règne sur Terre ? Ou Chandrayaan 2 transmettra-t-il un avertissement aux humains inquiets de ce qu’il faut faire lorsqu’une catastrophe nucléaire frappera notre planète ?

Source: Mysterious Universe, Le nouvel ordre mondial, le 22 septembre 201

En savoir plus sur Vincent Deroy

Depuis août 2012, je fouille sur le web à la recherche des cas paranormaux les plus étranges pour le site www.paranormalqc.com dont je suis le Rédacteur en chef. Handicapé de naissance, j'ai aussi été secrétaire-trésorier du musée de mon village pendant 6 ans et demi.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.