Découverte d’une méga souris sur Mars

Découverte d’une méga souris sur Mars

En date du 13 novemvre 2015.

Mars.

Les ufologues déclarent avoir découvert une autre « preuve concluante » qu’un mutant de 3 mètres de haut aux allures de souris a été « trouvé » en train de rôder sur la surface martienne, probablement à la recherche de fromage cosmique.

La découverte ahurissante a été faite par l’utilisateur de Youtube Jason Hunter, qui est connu pour ses investigations poussées de photographies prises sur Mars publiées par la NASA via le droïde Curiosity qui transfère toutes ces données à la Terre.

Le lieu, tel que les ufologues l’appellent, a impressionné le nec plus ultra de la sphère ufologique, à savoir Scott C. Waring, qui a aussitôt publié une vidéo de ce cas spécial sur son blog UFO Sightings Daily.

souris-martienne

Mr Waring a dit: « Jason Hunter a le don pour découvrir l’impossible dont des rongeurs géants sur Mars, rien que ça. »

« C’est impossible, et pourtant c’est bien là, juste en face du rover. »

« Cependant, personne a la NASA n’a eu la présence d’esprit de s’intéresser à ce rocher en forme de souris, ou si ça a été fait, le public n’en a pas été informé. »

souris-mars-1

« Quand vous tombez sur une souris de 3 mètres sur Mars, la première chose que vous voulez faire c’est aller la voir de plus près. »

Il a considéré le fait qu’elle pouvait être en vie ou bien que c’était une statue, ou bien une maison ayant la forme d’un rongeur (comme pour vous et moi).

Le rover, un petit robot solitaire à quatre roues, contrôlé à distance, explore la surface martienne pour le compte de la NASA, et renvoie des informations de la surface martienne ainsi que des échantillons.

La NASA a renié l’existence de tout un tas de choses revendiquées par les ufologues, qu’il y a des formes de vie dans les clichés de Curiosity.

Certaines dernières trouvailles comprennent un « ours vivant », des créatures extraterrestres, des fossiles, des maisons et même des étangs.

Malheureusement, la NASA a refusé de commenter les découvertes de ces individus, mais a condamné un grand nombre d’entre elles d’être des anomalies ou paréidolies, un phénomène qui fait croire au cerveau que des objets ou formes familières se trouvent dans plusieurs modèles et textures diverses, donc pour la NASA la souris n’est rien d’autre qu’un vieux cailloux.

Mr Waring a ajouté: « Nous avons découvert un lézard, un rat et avons une photo HD d’un écureuil sur mars, donc la souris géante n’est pas vraiment une surprise. Comme vous vous en rappelez, ce sont les détails qui présentent la vérité. Donc, à votre avis, pourquoi la NASA ne s’intéresse-t-elle pas à tout cela ? »

Sources: Le nouvel ordre mondial, Express.co.uk.

NDLR: Et dire que l’on dit souvent: “Je n’ai jamais vu une souris avec un homme dans la gueule”… Hé bien, sur Mars, ça sera peut-être: “J’ai vu passer une souris avec un astronaute dans la gueule”.

En savoir plus sur Vincent Deroy

Depuis août 2012, je fouille sur le web à la recherche des cas paranormaux les plus étranges pour le site www.paranormalqc.com dont je suis le Rédacteur en chef. Handicapé de naissance, j'ai aussi été secrétaire-trésorier du musée de mon village pendant 6 ans et demi.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.