De nombreuses rencontres de pilotes avec des ovnis?

De nombreuses rencontres de pilotes avec des ovnis?

Alors que nous attendons encore et encore que le gouvernement américain publie son rapport non classifié sur les ovnis, demandé par la commission sénatoriale d’enquête, un trésor de rencontres de pilotes avec des ovnis a récemment été découvert dans une base de données de rapports d’incidents aériens conservée par la NASA, rapporte brobible.com.

Ce rapport, d’ailleurs, était censé couvrir des éléments tels que la façon dont les données sont collectées et traitées, comment elles sont partagées, et quels sont les menaces ou les risques qui ont été identifiés, et était censé être soumis aux comités du renseignement et des services armés du Congrès dans les 180 jours suivant la validation du projet de loi. C’était en juin 2020. Quel est le retard ?

Pendant ce temps, Micah Hanks sur The Debrief a mené ses propres recherches qui ont révélé plusieurs rapports d’incidents de la NASA impliquant des ovnis.`

Dans le cadre d’une enquête menée par The Debrief, plusieurs rapports d’incidents que nous avons obtenus et qui ont été déposés dans le système de rapports sur la sécurité aérienne géré par la NASA révèlent que des pilotes ont été confrontés à des phénomènes aériens non identifiés, plus communément appelés ovnis, sur plusieurs décennies.

Un certain nombre d’incidents impliquent l’observation par des pilotes et des membres d’équipage de ce qui semblait être des véhicules aériens sans pilote (UAV) non reconnus ou d’autres objets volants non identifiés évoluant à des distances dangereuses de leurs aéronefs, ce qui suscite des inquiétudes quant aux risques qu’ils peuvent représenter pour la sécurité aérienne.

L’Aviation Safety Reporting System (ASRS) est le réseau de signalement volontaire et confidentiel des incidents et des situations liés à la sécurité aérienne de la Federal Aviation Administration.

Selon un exposé du programme présenté sur son site Web, l’ASRS est “une facette importante de l’effort continu du gouvernement, de l’industrie et des particuliers pour maintenir et améliorer la sécurité aérienne”.

Conçu pour collecter et analyser les rapports d’incidents de sécurité liés à tous les aspects de l’aviation, l’ASRS gère une base de données en ligne décrite comme “un registre public qui répond aux besoins de la FAA et de la NASA et à ceux d’autres organisations du monde entier engagées dans la recherche et la promotion de la sécurité aérienne”.

Le programme trouve son origine dans un incident mortel qui s’est produit le 1er décembre 1974, avec l’écrasement du vol TWA 514. Le vol se dirigeait vers l’aéroport de Dulles dans des conditions turbulentes et nuageuses lorsque l’avion est descendu accidentellement en dessous de l’altitude minimale de sécurité et s’est écrasé au sommet d’une montagne de la Virginie.

L’accident est dû à une mauvaise lecture d’une carte d’approche, que l’équipage du vol 514 de TWA avait interprétée différemment des contrôleurs de vol de l’aéroport voisin de Dulles.

Le résumé très long et détaillé de l’enquête menée par The Debrief sur la base de données des rapports d’incidents d’aviation de la NASA a permis de découvrir plusieurs récits de pilotes ayant eu des rencontres mystérieuses avec des ovnis, dont un qui a vu ce qui lui semble être un petit avion se déplaçant à grande vitesse.

“Nous l’avons regardé passer au-dessus de la cime des arbres en dessous et à droite de notre trajectoire de vol. Il se déplaçait à une vitesse rapide vers le sud-ouest en direction de Windham High Peak”, a déclaré le pilote dans son rapport d’incident. “Il avait un aspect très étincelant comme le soleil qui brille sur un miroir avec des couleurs arc-en-ciel”.

Il a poursuivi : “Alors que nous regardions l’UAV, j’ai incliné à gauche [et] l’UAV a fait demi-tour et est venu vers nous à grande vitesse.”

Le pilote était maintenant sur ce qui semblait être une trajectoire de collision avec l’engin.

“Aux trois quarts du virage, [l’objet] se trouvait à moins de 50 mètres de mon aile droite, [et] il s’est rapidement retrouvé devant moi et m’a suivi dans le virage en se rapprochant jusqu’à ce qu’il ne soit plus sur mon aile gauche, probablement à 25-30 mètres”, a-t-il déclaré.

Après avoir bien regardé l’ovni, le pilote a déclaré que l’engin mesurait environ 1,80 m de haut et entre 2 et 3 m de large, qu’il était “extrêmement brillant” sur le dessus, avec une demi-sphère noire sous le dessus brillant et ce qui semblait être une antenne sous la demi-sphère”.

“Comme il s’est détaché de mon aile gauche, mon passager a levé les yeux et a vu deux autres drones sortir du nuage directement au-dessus de nous”, a poursuivi le pilote. “À ce moment-là, j’ai dit à mon passager que nous retournions immédiatement à l’aéroport, [et] j’ai poussé le nez vers le bas et pris de la vitesse”. Les drones se sont ensuite dirigés vers l’ouest à une vitesse effarante.

“Nous ne pouvions voir aucune sorte d’ailes, de rotors, ou de forme de propulsion”.

Cette rencontre n’est que l’une des nombreuses découvertes faites par The Debrief au cours de son enquête.

Un autre rapport d’incident déposé par un autre pilote qui a été témoin d’un objet à environ cinq miles de distance qui s’est rapproché de son avion à une vitesse astronomique, et “a estimé que la fermeture a pris moins d’une minute et comme il a accéléré son avion loin de l’engin, celui-ci a suivi, manœuvrant à une vitesse beaucoup [plus] élevée que la sienne”.

D’autres rapports font état de collisions en plein vol avec des ovnis, ainsi que de rencontres de pilotes avec plusieurs “missiles mystérieux”.

Source: Astro Univers

En savoir plus sur Vincent Deroy

Depuis août 2012, je fouille sur le web à la recherche des cas paranormaux les plus étranges pour le site www.paranormalqc.com dont je suis le Rédacteur en chef. Handicapé de naissance, j'ai aussi été secrétaire-trésorier du musée de mon village pendant 6 ans et demi.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.