Un chercheur annonce la mort des extraterrestres

Un chercheur annonce la mort des extraterrestres

En date du 10 mai 2016.

Brian Lacki de l’Université de Princeton a démontré que les civilisations extraterrestres de type III selon l’échelle de Kardachev n’existent pas.

Une prépublication consacrée à cette recherche a été publiée sur le site arXiv.org.

L’échelle de Kardachev, proposée en 1964 par l’astronome soviétique Nikolaï Kardachev, est une méthode théorique de classement des civilisations en fonction de leur niveau technologique et de leur consommation énergétique.

Kardachev a exposé pour la première fois son échelle dans un article présenté lors de la conférence de Byurakan en 1964. Cette rencontre scientifique faisait le point sur le programme d’écoute de l’espace par la radioastronomie soviétique. Son article, intitulé “La transmission d’informations aux civilisations extraterrestres”, propose une classification des civilisations en trois types, basée sur le postulat d’une progression exponentielle. Une civilisation de type I est capable d’accéder à l’intégralité de l’énergie disponible sur sa planète et de la consommer. Une civilisation de type II peut consommer directement l’énergie d’une étoile. Enfin, une civilisation de type III est capable de capter la totalité de l’énergie émise par sa galaxie.

Selon M.Lacki, la non-existence de civilisations de type III est basée sur trois variables.

Selon la première variable, des civilisations extraterrestres pourraient habiter dans des boîtes noires, dont les murs seraient des écrans opaques contenant des particules-doublets.

La deuxième variable envisage que n’importe quelle galaxie ait suffisamment de matériel pour construire les boîtes noires, notamment à l’aide de poussière cosmique, et que sa construction ne soit pas compliquée.

La troisième variable implique que le rayonnement des murs de la boîte noire la transforme en une source de rayonnement à micro-ondes. La température d’un tel rayonnement doit être plus haute que celle du rayonnement cosmologique. L’auteur cite une estimation du spectre de la boîte noire et les tailles de sa galaxie. M.Lacki n’a pas trouvé d’objets avec de telles caractéristiques dans l’espace.

Les scientifiques ont examiné environ 3 millions de galaxies contenant plus de 300 quatrillions d’exoplanètes ressemblant à la Terre. Ces galaxies ainsi que 10.000 agglomérations galactiques, examinées par M.Lacki, sont éloignées de la Terre de 700 mégaparsecs.

L’auteur conclut que même si une civilisation de type III réussissait à construire une boîte noire, elle n’existerait pas longtemps, car la construction d’une telle boîte à l’échelle du système solaire pourrait provoquer une catastrophe écologique.

Sources: Wikistrike, SputnikNews.

NDLR: Cette théorie est un peu…bizarre. Qu’en pensez-vous?

En savoir plus sur Vincent Deroy

Depuis août 2012, je fouille sur le web à la recherche des cas paranormaux les plus étranges pour le site www.paranormalqc.com dont je suis le Rédacteur en chef. Handicapé de naissance, j'ai aussi été secrétaire-trésorier du musée de mon village pendant 6 ans et demi.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.