Vendredi , 3 Décembre 2021
Carrousel de Washington

Carrousel de Washington

Date de l’incident: 19 et 26 juillet et 3 août 1952.

Washington, District de Columbia, États-Unis.

L’expression Carrousel de Washington désigne l’une des plus célèbres observations d’OVNI du XXe siècle. Elle a eu lieu la nuit des 19 et 26 juillet 1952 au-dessus de Washington, D.C..

Les faits:

L’observation de Washington a eu lieu les nuits des 19 et 26 juillet 1952 au-dessus de Washington, D.C.. À cette époque, les États-Unis font face à une vague d’observations d’OVNIs sans précédent depuis avril 1952. L’équipe du projet Blue Book est débordée par les témoignages arrivant de tout le pays. Le pic d’observations a lieu en juillet.

Le 19 juillet dans la soirée, cinq lueurs apparentées à des sphères lumineuses volant au-dessus de la ville sont vues par de nombreux habitants. À 23H40, 7 échos apparaissent sur les écrans radar de la base d’Andrews près de Washington, échos peu après confirmés en visuel. Leur vitesse varie de 160 à près de 500 kilomètres par heure, avec des accélérations à des vitesses supérieures à mach 10. Les échos radar sont confirmés par l’aéroport de la ville et les bases aériennes alentour. Peu après, des avions de chasse Lockheed F-94 Starfire sont envoyés, et leurs pilotes confirment la présence des sphères ainsi que leurs importantes variations de vitesse. Vers 2h du matin, d’autres avions de chasse arrivent ainsi que d’autres boules lumineuses, dont l’une suit un avion de ligne pendant quelques instants. Le « jeu » entre les OVNIs et les avions de chasse se poursuivra jusqu’à 5 heures du matin, heure à laquelle le phénomène cesse. Il a été observé par de nombreux habitants ainsi que par les pilotes en visuel, et par les opérateurs radar de l’aéroport national de Washington ainsi que des bases aériennes proches de Bolling et d’Andrews.

Le phénomène reprendra toute la nuit du 26 au 27 juillet, et dans une moindre mesure dans celle du 2 au 3 août. Il est à chaque fois confirmé en visuel et au radar par des civils et des militaires, au sol comme dans les airs.

Une photo devenue très célèbre montre le Capitole survolé par une dizaine de boules lumineuses, mais il s’avère que ces lumières ne sont que le reflet, sur l’objectif, des lampadaires du Capitole.

Un cas élucidé:

Le 29 juillet, une grande conférence de presse fut organisée au Pentagone, à laquelle participait entre autres Edward J. Ruppelt, chef du projet Blue Book. Elle expliqua à la presse que l’origine de ce phénomène était une « inversion de température » dans le ciel de Washington provoquée par le conflit entre une couche d’air, chaude, prise en tenaille entre deux couches d’air plus froides. Cela aurait eu pour effet de provoquer un effet de mirage, en réfléchissant des ondes radar et en réfractant des rayons lumineux venus du sol. Les spécialistes du radar expliquent que ce phénomène est à l’origine de faux échos radar. Cette explication est contestée par certains ufologues.

Source: Wikipedia

radar


Agrandir le plan

En savoir plus sur Vincent Deroy

Depuis août 2012, je fouille sur le web à la recherche des cas paranormaux les plus étranges pour le site www.paranormalqc.com dont je suis le Rédacteur en chef. Handicapé de naissance, j'ai aussi été secrétaire-trésorier du musée de mon village pendant 6 ans et demi.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.