SIGNAL WOW! : LE MYSTÉRIEUX SIGNAL EXTRATERRESTRE ENFIN DÉCRYPTÉ

4 signaux extraterrestres que les experts ne peuvent pas expliquer

En date du 12 juillet 2015.

L’existence potentielle de la vie extraterrestre et même, l’éventuel contact avec une civilisation extraterrestre, a été le sujet de spéculation, de colère et d’anxiété pour l’humanité dans notre ère moderne.

Pendant ce temps, depuis l’espace, la science a reçu de multiples signaux, qui restent inexpliqués par les experts. Ces signaux ont donné naissance à de nombreuses théories et spéculations.

4. Les signaux de l’Amas de Persée

Des astronomes utilisant le télescope spatial de rayons X appelé Chandra, de la NASA, ont exploré l’amas de Persée, un essaim de galaxies situé à environ 250 millions d’années lumière de la Terre. Ils ont observé une ligne spectrale qui ne semble pas provenir de n’importe quel type de matière connue. Le signal qu’ils ont reçu ne peut pas être expliqué par la physique actuelle mais ils soupçonnent que la matière noire est derrière tout ça.

L’amas de Persée est un collectif de galaxies et l’un des objets connus les plus massifs de l’univers, plongé dans une «atmosphère» énorme de plasma surchauffé. Il fait environ 768 000 années-lumière de diamètre. [Lire la suite]

3. Le son noir

En tant que résultat des données obtenues de l’étude d’un trou noir qui est localisé dans un système stellaire connu sous le nom de GRS 1915 +105, un chercheur du MIT, Edward Morgan a été capable de recréer l’un des sons les plus mystérieux jamais enregistrés par l’humanité.

Le modèle qui a été répliqué est le plus gros trou noir de la Voie Lactée, surpassant la masse du soleil d’environ 18 fois. Ce mystérieux trou noir émet un son noir plat à une fréquence 1 million de fois plus profonde que celles perçues par l’oreille humaine.

2. Explosion spatiale

Entre 2011 et 2012, Le télescope radio Parkes situé à New South Wales, en Australie, a effectué des balayages spatiaux de routine et est tombé sur quatre salves de mystérieux signaux radio. Ces salves n’ont seulement duré que quelques millisecondes, mais leur énergie était extrêmement puissante.

Tandis que les chercheurs explique que ces salves de signaux radio proviennent des confins de la Voie Lactée, d’autres scientifiques qui croient qu’elles proviennent d’ailleurs, d’une galaxie très loin de la nôtre n’ont absolument aucune idée de ce qui a bien pu causer ces salves si puissantes.

1. Le signal Wow!

Le signal « Wow! » est un signal radio puissant, à bande étroite et centré sur la raie à 21 centimètres, capté le 15 août 1977 par le radiotélescope The Big Ear de l’université de l’État de l’Ohio. D’origine inexpliquée, ce signal, qui a duré 72 secondes et n’a plus été détecté depuis, a fait l’objet d’une attention significative de la part des médias.

wow-signal

C’est l’astrophysicien Jerry R. Ehman qui observa le phénomène alors qu’il travaillait avec le radiotélescope à un projet SETI. Stupéfié de voir à quel point le signal correspondait à la signature attendue d’un signal interstellaire dans l’antenne utilisée, Ehman a entouré au stylo le passage correspondant sur la sortie imprimée et a écrit le commentaire « Wow! » (exclamation de surprise ou d’admiration en anglais, proche de l’onomatopée française « Ouah ! « ) dans la marge à côté. Ce commentaire est devenu le nom du signal.

Il n’y a pas d’explication physique connue. Une explication qui a été proposée pour le Wow et pour d’autres signaux similaires trouvés depuis par SETI est qu’ils pourraient être des réflexions d’émetteurs radios terrestres sur des satellites, mais d’autres ont dit que ces réflexions ne pourraient pas renvoyer assez d’énergie. Restent des phénomènes physiques inconnus, ou des émissions de civilisations extraterrestres selon des modalités incomprises.

Sources: Le nouvel ordre mondial, Humans Are Free, Ancient Code.

En savoir plus sur Vincent Deroy

Depuis août 2012, je fouille sur le web à la recherche des cas paranormaux les plus étranges pour le site www.paranormalqc.com dont je suis le Rédacteur en chef. Handicapé de naissance, j'ai aussi été secrétaire-trésorier du musée de mon village pendant 6 ans et demi.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.