Des scientifiques auraient découvert une bactérie capable de survivre sur Mars

Des scientifiques auraient découvert une bactérie capable de survivre sur Mars

Une bactérie, qui selon une équipe de scientifiques serait capable de survivre sur Mars, a été découverte dans la région de l’arctique. Les chercheurs ont entrepris un certain nombre d’expérimentations afin d’établir les capacités d’adaptation de ces organismes, qui se sont révélés très résistants aux différents environnements testés.

Des scientifiques venus des États-Unis, du Royaume-Uni et d’Allemagne ont récemment découvert une bactérie, baptisée Planococcus halocryophilus, qui pourrait résister aux conditions de vie martiennes. Ces organismes ont été repérés dans le pergélisol arctique, une autre preuve de leur capacité de survie en milieu hostile, rapporte le quotidien britannique Daily Mail.

Les forts changements de température ne sont pas le seul problème que devraient rencontrer les habitants potentiels de la planète rouge. Les chercheurs rappellent qu’il faudra également être capable de résister également au sol martien, riche en acides perchloriques, un composé chimique très toxique qui est hautement destructif pour les espèces biologiques. Les bactéries découvertes, elles, continueraient à se développer même exposées à une concentration élevée d’acide perchlorique, jusqu’à dix pourcents de l’air, quand la concentration de l’air atteint seulement un pour-cent sur Mars.

Mais les chercheurs sont allés encore plus loin. Ils ont soumis cette bactérie à plusieurs solutions chimiques dont le sodium, le magnésium et le chlorure de calcium tout comme ils l’avaient fait pour l’acide perchlorique, afin de définir quelle quantité de ces agents chimique suffiraient à tuer la bactérie.

Toutes ces expérimentations ont prouvé que les Planococcus halocryophilus sont capables de formidablement s’adapter à leur environnement et seraient potentiellement en mesure de se développer sur d’autres planètes du système solaire, mais aussi Pluton et les lunes orbitant autour de Saturne et de Jupiter.

Sources: SputnikNews, Wikistrike, 11 juillet 2018

En savoir plus sur Vincent Deroy

Depuis août 2012, je fouille sur le web à la recherche des cas paranormaux les plus étranges pour le site www.paranormalqc.com dont je suis le Rédacteur en chef. Handicapé de naissance, j'ai aussi été secrétaire-trésorier du musée de mon village pendant 6 ans et demi.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.