Boriska Kipriyanovich: ce jeune russe dit avoir vécu sur Mars

Un jeune Russe du nom de Boriska Kipriyanovich qui a déroute les scientifiques depuis sa naissance prétend qu’il a vécu sur Mars avant de renaître sur Terre.

Boriska Kipriyanovich

Boriska Kipriyanovich confond les experts par ses connaissances de l’espace depuis près de 20 ans. Ses parents prétendent qu’il était capable de parler quelques mois après sa naissance et discutaient souvent de sujets qu’ils ne lui avaient jamais enseignés, comme les civilisations extraterrestres. En étant enfant, il a étonné ses médecins en étant capable de lire, d’écrire et de dessiner à l’âge de deux ans.

Boriska Kipriyanovich
Boriska Kipriyanovich

Sa mère, qui est elle-même médecin, a dit que la première indication qu’il était spécial se sont produite quelques semaines après sa naissance, car il était capable de tenir sa tête sans aide. Boriska Kipriyanovich, originaire de Volgograd, affirme avoir vécu sur Mars qui a été «ravagé par la guerre» et qui a souffert d’une catastrophe nucléaire dans un passé lointain. Il dit que les Martiens mesurant environ sept pieds de haut vivent toujours sous terre sur la planète rouge et respirent du dioxyde de carbone.

Selon Boriska, ils sont immortels et cessent de vieillir à l’âge de 35 ans. Ils sont également technologiquement avancés et capables de voyager interstellaire. Comme écolier, Boriska a expliqué comment les Martiens avaient un lien fort avec les anciens Egyptiens sur Terre et comment il avait une fois visité la planète en tant que pilote. Il a dit que la vie sur Terre changera radicalement lorsque le monument du Grand Sphinx à Gizeh sera “déverrouillé”, ajoutant que le mécanisme d’ouverture est caché derrière une oreille.

En savoir plus sur Jean-François Cloutier

Bonjours! Je me nomme Jean-François, je suis rédacteur gestionnaire du site www. tvqc.com, mais je suis aussi amateurs de nouvelles mystérieuse et insolite. De par ce fait, j'aime parfois écrire de petites chroniques pour mon ami Vincent!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.