Mercredi , 1 Décembre 2021
Vidéo: Le cadavre d’un bébé monstre du Loch Ness a été découvert échoué sur une plage en Géorgie

Vidéo: Le cadavre d’un bébé monstre du Loch Ness a été découvert échoué sur une plage en Géorgie

Des images, récemment publiées, prouveraient que le monstre du Loch Ness est plus qu’une simple légende écossaise.

Le cadavre d’un animal non identifié a été découvert par Jeff Warren. Ce dernier a expliqué que cette mystérieuse créature mesurait environ 1,5 m de longueur.

Au début, il pensait que c’était un phoque mort. Seulement, quand il l’a regardé de plus près, il a remarqué qu’elle ressemblait davantage au monstre du Loch Ness.

Jeff a également ajouté qu’il avait de petites dents et deux nageoires.

Cette incroyable découverte a été faite sur la plage de Wolf Island en Géorgie, aux États-Unis.

On ne sait pas si cette créature était adulte ou encore jeune.

La vidéo a été publiée sur la chaîne YouTube ModernGalaxy et a depuis enregistré plus de 1 000 vues.

Les internautes ont fait part de leur étonnement.

L’un d’eux dit : « Je savais que le monstre du Loch Ness était réel. »

« Il y a beaucoup d’océan et de souterrains menant à des lacs, mais seul un petit pourcentage n’a été exploré. »

Un autre ajoute : « Les monstres du Loch Ness sont réels. »

Un écrivain et romancier local a été contacté par News4Jax, un média local. Ce dernier a indiqué que cette mystérieuse créature marine ressemblait exactement au légendaire Altamaha-ha.

Cette créature mythologique vivrait dans de petits ruisseaux ou dans des rizières abandonnées près de l’embouchure de la rivière Altamaha dans le sud-est de la Géorgie.

NDLR: Malheureusement, la vidéo a disparu.

Sources: Le nouvel ordre mondial, Daily Star, le 22 mars 2018

En savoir plus sur Vincent Deroy

Depuis août 2012, je fouille sur le web à la recherche des cas paranormaux les plus étranges pour le site www.paranormalqc.com dont je suis le Rédacteur en chef. Handicapé de naissance, j'ai aussi été secrétaire-trésorier du musée de mon village pendant 6 ans et demi.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.